20.9 C
Alger
jeudi 11 août 2022

Béjaïa 45: incendies enregistrés en moins de 48 heures

A l’instar d’autres régions du pays, dont la wilaya de Tizi-Ouzou fortement touchée avant-hier par les feux de forêt, la wilaya de Béjaïa l’a été à son tour, hier et avant-hier. Ces incendies de forêt ont détruit plusieurs dizaines d’hectares de végétations. «Au moins, 45 incendies dont 13 jugés importants ont été enregistrés hier et avant-hier dans de nombreuses communes de la wilaya dont Tizi N’berber, Tichy, Adekar, Darguina et Aït Smaïl, Aokas», selon la capitaine Latreche, responsable à la Direction de la Protection civile de la wilaya de Béjaïa, précisant que ce bilan est arrêté à 15 heures. Plusieurs feux de forêt, jugés importants, sont toujours actifs et les opérations d’extinction se poursuivent. Des équipes de la Protection civile, des forêts, des citoyens et des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) ont été mobilisés pour ces opérations. Selon le bilan communiqué hier matin par la cellule de communication de la Direction de la Protection civile de la wilaya de Béjaïa, «il a été enregistré 33 incendies en milieu végétal en 24 heures». Et d’ajouter : «Nos équipes qui ont été mobilisées pour éteindre les feux ont été épaulées par d’autres services comme ceux des forêts et les riverains». Selon les rédacteurs du communiqué, «parmi ces 33 incendies, 10 sont jugés importants, 5 ont été éteints, alors que 5 autres sont toujours actifs au niveau des localités de Tizi-Ougueni, Akham Oudjehli, Tala Hamdoun (commune d’Adekar), Akniss (municipalité d’Aït Smaïl, Iwrissen dans la commune de Tizi N’berber, Mesbah (commune d’Aokas) et autres localités. La lutte pour l’extinction des incendies est toujours en cours», a souligné la même source. Nous avons appris que d’autres départs de feu ont été signalés aux alentours de la ville de Béjaïa, notamment sur les hauteurs du Parc national de Gouraya, près des localités d’Oussama Ighi El-Bordj, Thala Markha et tout près de la ville au niveau de la forêt mitoyenne au quartier de Sidi-Ahmed. Plusieurs personnes ont été prises de malaise à cause de l’inhalation de la fumée qui a envahi les maisons. Ces feux de forêt ont exacerbé de manière importante la montée du mercure. Des températures très élevées ont été enregistrées dans toute la wilaya, même dans la ville de Béjaïa, soit plus de 45 °C. Dans la vallée de la Soummam, les températures ont dépassé les 48 et 50 °C la journée, et 39 °C la nuit du lundi à mardi. L’air est devenu irrespirable et la fumée dégagée par la végétation brûlée envahit et se ressent un peu partout, surtout le soir.  Ces incendies ont ravagé plusieurs dizaines d’hectares et pourrait détruire plus si la situation venait à persister. Pour rappel, au moins 26 incendies ont été enregistrés la semaine passée dans de nombreuses communes, notamment à Adekar, Barbacha, Béni Djéllil, Aokas, Béni Maâouche, Taskariout, entre autres. Les citoyens s’interrogent sur les desseins inavoués de ceux qui sont derrière ces incendies qui se sont simultanément déclarés et ont détruit le patrimoine forestier de la wilaya.
Hocine Cherfa 

Article récent

Le 11 Aout 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img