12.9 C
Alger
jeudi 1 décembre 2022

Béchar: Lancement prochain d’un programme d’intégration de la pisciculture à l’agriculture

Un programme d’intégration de la pisciculture à l’agriculture sera lancé fin mai prochain à travers plusieurs zones agricoles de la wilaya de Béchar, a-t-on appris, hier, de la Direction des services agricoles.

Par Samy Y.

Elaboré conjointement par la DSA et le secteur de la Pêche et des Ressources halieutiques, ce programme consiste en l’introduction à une grande échelle de l’élevage de poissons d’eau douce dans un milieu à vocation agricole, dans le but de développer les deux activités en même temps et permettre aux agriculteurs de bénéficier des avantages de l’une pour l’autre, a précisé le responsable du segment vulgarisation agricole a la DSA, Mohamed Ameur.
Le lancement de ce programme, dont les détails techniques sont en phase de finalisation par les deux secteurs, sera précédé de l’organisation d’une journée d’information et de vulgarisation de la pisciculture intégrée à l’agriculture au profit des agriculteurs de la région, prévue le 25 avril courant, avec la participation des différents partenaires socio-économiques locaux, a-t-il ajouté. Actuellement, la DSA a recensé une quinzaine d’agriculteurs qui s’adonnent déjà à cette activité à travers plusieurs périmètres agricoles de la wilaya, ce qui augure de bonnes perspectives de développement de ce programme d’intégration de la pisciculture à l’agriculture, a signalé M. Ameur. Le secteur de la Pêche et des Ressources halieutiques enregistre une vingtaine de postulants à cette activité, qui seront inclus dans le cadre du même programme d’intégration de la pisciculture à l’agriculture, indiquent des responsables locaux de ce secteur. Les agriculteurs qui seront touchés par ce programme vont bénéficier d’un cycle d’initiation et de formation sur la technique de pisciculture, supervisé par des cadres techniques de la Direction de la pêche et des ressources halieutiques, avec la contribution de ceux de la vulgarisation agricole de la DSA, selon M. Ameur. Une cellule intersectorielle (DSA-Pêche et Ressources halieutiques) de suivi des différentes phases de ce programme a été mise en place, dans le but de développer cette filière aquacole sur laquelle comptent s’appuyer les deux secteurs afin d’ancrer la culture de production de poissons d’eau douce chez les agriculteurs locaux, en plus de la consécration d’un microsystème environnemental permettant, outre la production des espèces de poissons d’eau douce, le recyclage des déchets organiques, a fait savoir le même responsable de la DSA.
S. Y.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img