22.9 C
Alger
mercredi 29 juin 2022

Béchar/Champ de captage de Boussir: Prochaine mise en service totale du projet de transfert des eaux

Le projet d’envergure de transfert des eaux albiennes du champ de captage de la région de Boussir (commune de Béni-Ounif) vers la commune de Béchar, entamé en juillet 2018, sera prochainement mis en service totalement, a-t-on appris, hier, des responsables locaux du secteur des Ressources en eau.

Par Lamine H.

«Il sera procédé prochainement à la mise en service et à l’exploitation globale de ce projet, au lieu de son exploitation partielle actuellement, dans un but de sécurisation de l’alimentation en eau potable de plusieurs villes de la wilaya, dont Béchar, Kenadza et Abadla», a précisé le directeur local des ressources en eau (DRE), Allal Kheireddine.
Les retards enregistrés en matière de mise en service de ce projet sont dus essentiellement aux retards accusés dans la réalisation de deux importants châteaux d’eau de 15 000 et
20 000 m3 pour le stockage des eaux, a-t-il signalé.
Cependant, la relance des travaux de ces deux ouvrages, qui accusent actuellement un taux d’avancement de 64 %, vont permettre, dès leur réception, une exploitation totale des dix forages de la zone de captage qui ont des débits de 350 litres/seconde, permettant une offre quotidienne de plus de 30 000 m3 des villes ciblées et actuellement alimentées en eau potable à partir de la station de traitement des eaux du barrage de Djorf Ettorba, a fait savoir M. Allal.
Ce projet hydraulique, qui a nécessité une enveloppe financiére de plus de 9 milliards DA, a été précédé par la concrétisation d’une étude hydrogéologique réalisée par l’Agence nationale des ressources hydriques (Anrh), au titre d’un programme de mobilisation des ressources hydriques souterraines de la wilaya Béchar, selon les cadres techniques de la DRE.
Un réseau de conduites de 188 km totalement réalisé permettra le transfert quotidien de l’eau à partir de 10 forages (400 m de profondeur chacun) localisés dans la région de Boussir, au nord de la daïra de Béni-Ounif (100 km de Béchar).
Le réseau achemine actuellement à travers ses quatre stations de pompage, vers la ville de Béchar, un volume quotidien de 20.000 m3, qui sera augmenté à 30 000 m3 dès la réception des deux châteaux d’eau en réalisation, a indiqué, pour sa part, la chargée de la communication à la direction locale de l’Algérienne des eaux (ADE), Siham Barbaoui.
L’ADE assure et distribue quotidiennement un volume de 40 260 m3 d’eau potable pour les habitants de Béchar, 3 077 m3 pour ceux de la ville de Kenadza et 1 180 m3 pour ceux d’Abadla, a-fait savoir Mme Barbaoui. L. H.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img