26.9 C
Alger
lundi 8 août 2022

Batna: Randonnée à la découverte des merveilles du Parc de Belezma

La direction du Parc national de Belezma, dans la wilaya de Batna, a organisé, pour célébrer la Journée internationale de la montagne (11 décembre), une randonnée pédestre de 14 km au profit des amoureux de la nature, à la découverte du charme pittoresque de cette réserve réputée pour ses majestueux cèdres de l’Atlas.

Par Hamid N.

Le temps pluvieux et le froid extrême enregistrés à Batna ces jours-ci ainsi que le brouillard qui enveloppe, en ce début de semaine, plusieurs régions de Fesdis relevant du Parc national Belezma, n’ont pas découragé les randonneurs, pour la plupart des étudiants de l’Institut des sciences vétérinaires et agronomiques de l’université de Batna 1, déterminés à partir à la découverte des forêts de cette région, même sous la pluie. Le top départ a été donné depuis la forêt de Djerma, sur le versant Est, sur une piste de 14 km, où plus de 100 randonneurs, entre étudiants, professeurs et cadres du Parc Belezma, ont parcouru des zones montagneuses parsemées d’une mosaïque d’espèces végétales riches et variées
s’étendant à perte de vue.
Au cours de cette randonnée, effectuée sous une pluie battante, une halte a été observée dans la réserve des gazelles de montagne, créée dans les années 1980 pour abriter des couples de gazelles de montagne et œuvrer à protéger cette espèce, a indiqué à l’APS le directeur du Parc national de Belezma, Mohamed-Lamine Dehimi. Il a détaillé que la direction du parc avait, à l’époque, procédé à l’installation d’une clôture dans le cadre d’un programme établi pour protéger cette espèce, déplorant que le projet n’ait pas pu aboutir.
«La conjoncture de l’époque et la décennie noire ont contribué à la disparition de cette réserve dont l’objectif de création était de préserver la gazelle de montagne dans la région, notamment au Parc de Belezma», a-t-il ajouté. Au bout de la piste parcourue, les randonneurs ont fait une virée dans la maison des forestiers, une structure en bois servant de permanence lors des sorties de terrain des équipes de cette immense réserve.
La promenade reprend sur les traces d’un circuit pittoresque, parsemé de paysages à couper le souffle et ponctuée d’explications sur la diversité des espèces faunistiques et floristiques de ce parc, jusqu’à atteindre Djebel Kasser et sa source minérale, au nord-ouest de la réserve. A l’occasion, les randonneurs se sont familiarisés avec les variétés végétales de la région, notamment le chêne vert, le pistachier, le pin d’Alep naturel et celui planté, ainsi que le cèdre de l’Atlas et de nombreuses autres plantes médicinales.
M. Dehimi a assuré que dans certains de ces endroits, l’homme n’a pas (ou peu) mis les pieds, soulignant qu’une coordination est en cours entre la direction locale du tourisme pour la formation des guides de montagne au sein du Parc national de Belezma dans l’objectif d’encourager le tourisme.
De son côté, le directeur de l’Institut des sciences vétérinaires et agronomiques de l’université Hadj-Lakhdar (Batna 1), Yacine Beghami, a relevé l’importance de ces randonnées pour les chercheurs, aussi bien les professeurs que les étudiants, dans la mise en valeur et la protection de la richesse de la biodiversité du Parc de Belezma.
Pour les photographes qui ont immortalisé à travers leurs objectifs cette randonnée, la sortie était riche en détails et en photos, dont le photographe de l’APS, El Eulmi Benmokhtar, qui a affirmé que la sortie constitue une occasion pour les amoureux de la nature de découvrir la beauté époustouflante de ces régions montagneuses.
Plusieurs sorties d’explorations et de randonnées au profit des amoureux de la nature et des représentants de certaines agences de tourisme ont été organisées par la direction du Parc national de Belezma dans l’objectif de promouvoir les trésors naturels de ce parc.
H. N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img