11.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Batna Le moudjahid Mohamed Oumhand M’chouma inhumé à Ichemoul

Le moudjahid Mohamed Oumhand M’chouma, décédé à l’âge de 95 ans, a été inhumé samedi après-midi au cimetière d’Ichemoul (wilaya de Batna).
Invalide de la guerre de Libération nationale, le défunt a été conduit à sa dernière demeure en présence de moudjahidine de la région, de ses proches et d’une foule de citoyens.
Le moudjahid Mohamed Oumhand M’chouma est décédé samedi à son domicile familial dans la commune d’Ichemoul, à la suite d’une maladie qui l’avait contraint à rester alité, notamment durant les derniers mois.
Né en 1927, le défunt, moudjahid de la première heure, participa à la guerre de Libération nationale, avec des membres de sa famille qui compte neuf chouhada. Makhlouf Laâroussi, membre du bureau de wilaya de l’Organisation nationale des moudjahidine et délégué des moudjahidine à Ichemoul, a affirmé que Mohamed Oumhand M’chouma avait participé à plusieurs batailles et fut blessé au cours de la grande bataille de Khenguet Maach en 1957, ajoutant qu’il fut aussi atteint de blessures et d’une grave fracture à l’une de ses jambes à Djebel Ichemoul. Arrêté en 1958 avec six autres moudjahidine, il a subi d’horribles tortures dans le centre SAS d’Arris, puis dans celui de Batna, avant d’être transféré au centre de torture Ksar Ettir de Sétif, où il est resté prisonnier jusqu’à l’indépendance, selon Makhlouf Laâroussi qui a souligné que le défunt était demeuré fidèle à ses principes et à ses compagnons chouhada et moudjahidine jusqu’à sa mort.
Ali N.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img