22.9 C
Alger
lundi 5 décembre 2022

«Balade au cœur de La Casbah d’Alger» de Samir Djama: Une visite guidée à découvrir

Le photographe et éditeur spécialisé dans le livre du patrimoine culturel, Samir Djama, propose à ses lecteurs son dernier ouvrage «Balade au cœur de La Casbah d’Alger», une visite guidée illustrant les principaux monuments de ce centre historique classé au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco.
Sorti à l’occasion du 25e Salon international du livre d’Alger (Sila) aux éditions «Colorset», ce livre de poche propose autant de photographies de monuments, mosquées et palais de la cité que de portraits de femmes et d’hommes, artisans, guides touristiques, habitants et passionnés, qui préservent la vie culturelle et la dynamique de ce haut lieu de mémoire. Entamant sa visite guidée par la haute Casbah, l’auteur revient, en photo, sur la citadelle d’Alger et les principaux sites qu’elle renferme derrière sa muraille, mosquée et palais du Dey, hammam, ou encore la poudrière, et sur les principales étapes de restauration de cette dernière qui ont conduit à une ouverture partielle aux visiteurs récemment.
Le photographe immortalise également les quelques fontaines survivantes de La Casbah, Ain Bir Djebah, Ain Sidi Abdellah, Ain Sidi Ramdane, Ain Sidi M’hamed Cherif, ou encore Ain M’zaouqa, en plus de mosquées comme Ketchaoua, Ibn Fares, Sidi Ramdane, ou encore Djamaâ El Berrani.
Samir Djama rend hommage au travail accompli par l’artisan en ébénisterie traditionnelle Khaled Mahiout qui perpétue un savoir-faire local et ouvre, depuis des années, son atelier, sa maison et sa terrasse aux visiteurs, en plus de mettre en avant des artisans et artistes comme la céramiste Bahia Rouibi, le plasticien «Mus», Tarek Triki, ou encore Mostapha Boulacheb dans le travail du cuir. Par la photo, Samir Djama fait ressortir le travail des guides de La Casbah et celui de quelques habitants qui ont investi dans la restauration typique sur les hauteurs de la cité. Un hommage particulier est rendu à El Hachemi Benmira, doyen des dinandiers de La Casbah, disparu le 23 avril 2021, en plus d’un clin d’œil au poète de la cité, Momo, Himoud Brahimi (1918-1997), écrivain, comédien poète et champion de plongée en apnée.
L. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img