12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Avec l’entrée en activité de l’usine Kotama Agrifood de Jijel: L’Algérie prochainement exportateur d’huile de table

L’entrée en activité de l’usine Kotama Agrifood de production des huiles alimentaires  »vers fin 2023 transformera l’Algérie en un pays exportateur de l’huile de table ». Selon le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, qui était, jeudi, en visite de travail dans la wilaya de Jijel, l’Algérie possède tous les atouts pour parvenir à cet objectif. Rappelant que le président de la République avait souligné mardi, lors de l’ouverture de la foire de la production algérienne, ‘l’impérative réduction de la dépendance dans le domaine de l’huile de table et d’aller vers l’exportation », le ministre dira qu’avec l’entrée en phase de production  »fin 2023 » de cette usine et le début de production d’une autre usine d’un opérateur privé au cours du second trimestre de la même année,  »l’Algérie parviendra à réaliser l’autosuffisance en ce produit et d’aller vers l’exportation vers les pays voisins et d’Afrique ». Concernant l’allongement de la réception de ce projet à fin 2023 alors qu’elle était annoncée à fin 2022, Zeghdar expliquera que l’ouverture du dossier de cette usine reprise par l’Etat par décision de justice a révélé  »de multiples infractions impliquant des intervenants de plusieurs nationalités et de longues négociations ont été menées dans le but de préserver les droits de l’Etat et protéger l’économie nationale après le constat de gonflement de factures, de la saisie d’équipements au niveau des ports et d’autres pratiques qui ont causé le retard ». Par ailleurs, dans la wilaya de Mila, le ministre de l’Industrie a révélé que le secteur industriel public a enregistré durant l’année en cours (2022) un « taux de croissance supérieur à 8% ». S’exprimant au cours de son inspection de l’unité de production de radiateurs domestiques de la société Sonaric à Ferdjioua, Zeghdar ajoutera que l’objectif est « d’atteindre un taux de croissance entre 10 et 15 % » conformément aux directives du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune. Le ministre qui a suivi un exposé sur les activités de cette unité a affirmé que les produits algériens comme les radiateurs, les chauffe-bains et les chaudières de Sonaric sont compétitifs et demandés sur les marchés. Cela, a-t-il ajouté, requiert l’ouverture d’espaces commerciaux permanents y compris dans des pays étrangers dont la Mauritanie, le Niger et le Sénégal qui sont des marchés « prometteurs » que les entreprises industrielles algériennes doivent pénétrer.

 

Massi S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img