25.9 C
Alger
lundi 27 juin 2022

Avec 15 morts et 285 blessés en 48 heures: Les routes de plus en plus meurtrières

En Algérie, bien que des campagnes de sensibilisation soient organisées périodiquement et plusieurs associations se mobilisent en matière de lutte contre les accidents de la route, le nombre de victimes ne cesse d’augmenter d’une année à l’autre. Nos routes sont de plus en plus meurtrières, tuant hommes, femmes et enfants. Des chiffres alarmants qui indiquent une constante recrudescence, essentiellement en raison du comportement des conducteurs. Force est de constater que depuis quelques années, le nombre d’accidents de la route en Algérie a carrément explosé. En dépit des campagnes de sensibilisation entreprises en vue d’arrêter l’hémorragie sur nos routes, ou du moins atténuer le phénomène, on enregistre, toujours, une constante recrudescence. Un triste constat que les 48 heures écoulées ont largement renforcé en enregistrant un taux de mortalité de quinze personnes et 285 autres ont été blessées à travers plusieurs wilayas du pays, a indiqué, hier, un communiqué de la Protection civile. Le bilan le plus lourd a été enregistré dans la wilaya de Ouargla avec 3 personnes décédées et 12 autres blessées, suite à une collision entre un bus de transport de voyageurs et un véhicule léger, survenue vendredi en début de soirée, près de la ville de Hassi Messaoud (wilaya de Ouargla), a précisé la même source. L’accident s’est produit au niveau de la route nationale (RN-3) reliant les villes de Hassi Messaoud et Touggourt, suite à une collision entre un bus de transport de voyageurs et un véhicule touristique, causant la mort des trois occupants de la voiture, âgés entre 20 et 23 ans, et des blessures à 15 autres passagers du bus, selon la même source. Les corps des trois victimes ont été évacués vers la morgue de l’Etablissement public hospitalier (EPH) de la ville d’El-Hadjira, alors que les blessés ont été transférés vers l’Etablissement public hospitalier (EPH) de Hassi Messaoud, a-t-on précisé. Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie nationale pour déterminer les circonstances exactes de cet accident. Par ailleurs, deux personnes ont trouvé la mort et une autre a été blessée dans un accident de la circulation survenu hier sur l’autoroute Est-Ouest, entre Ath Mansour et Ahnif (Est de Bouira), selon les services de la Protection civile. L’accident s’est produit suite à une collision entre deux voitures touristiques sur l’axe autoroutier entre Ath Mansour et Ahnif. «Deux hommes âgés de 50 et 48 ans sont morts sur le coup, tandis qu’un autre jeune de 28 ans a été grièvement blessé et évacué à l’hôpital Yahia-Kaci de M’Chedallah», a précisé le chargé de la communication de la Protection civile, le sous-lieutenant Youcef Abdat. «Les corps des deux victimes ont été transportés à la morgue du même établissement hospitalier», a-t-il ajouté. Une enquête a été ouverte par les services de la Gendarmerie nationale pour élucider les circonstances exactes de cet accident.
Meriem Benchaouia

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img