Accueil 

11/08/2020
 
 


Caricature


Archives


Contact

LE JOUR D'ALGERIE
DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V   Alger-Centre
Tél. standard : 021.78.14.16  Fax : 021.78.14.15
e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 

Elle était l'une des grandes figures du théâtre et du cinéma algérien
Décès de la comédienne Nouria Kazdarli à l'âge de 99 ans



La comédienne algérienne, Nouria Kazdarli, est décédée dimanche à l'âge de 99 ans, a-t-on appris auprès du Théâtre national algérien (TNA). Nouria Kazdarli, de son vrai nom Khadidja Benaïda, est née en 1921 à Ammi Moussa dans la wilaya de Tiaret. Elle était l'une des grandes figures du théâtre, du cinéma et du petit écran algérien. Elle avait souvent interprété le rôle d'une mère au foyer typiquement algérienne avec sa nature simple et ses traditions matriarcales. Elle fait ses débuts dans le 4ème art en 1945, lorsque son époux, le défunt Mustapha Kazderli - une des grandes figures du théâtre algérien - et ses amis comédiens lui demandent de remplacer une actrice absente, ainsi elle intègre le théâtre algérien en interprétant le rôle de mendiante devant Abderrahmane Aziz. Cependant, sa carrière est aussitôt retardée par son mari qui refusait l'idée de la voir devenir comédienne, mais Nouria renoue avec la scène, en intégrant, en 1963, une troupe composée de Keltoum, Habib Redha et d'autres comédiens à l'Opéra d'Alger (TNA actuellement), sous les encouragements de l'artiste et réalisateur Mustapha Badie, chapeauté par Mahieddine Bachtarzi. Tout au long de sa carrière prolifique de plus de 60 années d'expériences, la regrettée a évolué aux côtés de grands noms du théâ-tre et de la télévision algérienne, à l'instar de Farida Saboundji, Chafia Boudraâ, Rouiched et Hassan El Hassani avec lequel elle est partie en tournée en France durant les années 1950. Outre Mustapha Badie avec lequel elle a fait plusieurs feuilletons pour la radio et la télévision, Nouria avait travaillé avec de grands réalisateurs algériens dans le cinéma et la télévision, à l'instar de Omar Bakhti, Moussa Haddad et Hadj Rahim. Elle a joué dans plus de 200 pièces de théâtre, 160 téléfilms et quatre longs métrages. Parmi ses grands rôles cinématographiques, la défunte a excellé dans les films Khoudh maâtak Allah (prends ce que Dieu te donne) (1981), La nuit a peur du soleil (1964) et Les enfants de la Casbah (1963).

K. Y.
 

 

<<--Article précédent         

 

 Partagez sur Facebook Twitter Google