Accueil 

01/06/2020
 
 


Caricature


Archives


Contact

LE JOUR D'ALGERIE
DIRECTION - ADMINISTRATION
2, Boulevard Mohamed V   Alger-Centre
Tél. standard : 021.78.14.16  Fax : 021.78.14.15
e-mail : lejourdalgerie@hotmail.fr

SERVICE PUBLICITÉ DU JOURNAL
Tél & Fax : 021.78.14.20
Toutes les agences ANEP (siège) : 1. Av. Pasteur. Alger

 

Front de libération nationale
Abou El Fadl Baadji élu nouveau Secrétaire général du parti FLN


M. Abou El Fadl Baadji a été plébiscité, samedi soir, nouveau Secrétaire général du parti du FLN par la majorité des membres du Comité central du parti, réuni au Centre international des conférences au Club des Pins (Alger).

 

Par Amar G.

Avocat, M. Abou El Fadl Baadji avait occupé plusieurs postes au sein du parti, dont membre du bureau politique. Au cours de cette séance, une résolution politique a été adoptée sur le report, à une date ultérieure, du 11e congrès du parti, initialement prévu le mois d’avril dernier. A l’issue des travaux, M. Abou El Fadl Baadji a déclaré à la presse que la réunion du Comité central «est légale, en présence de près de 368 membres», ce qui témoigne, a-t-il dit, «du sens de responsabilité des membres du Comité», ajoutant qu’il a été plébiscité au poste de Secrétaire général par «la majorité des membres présents (à l’exception de 11)». «Fortement impacté par les crises, le FLN a rendez-vous avec plusieurs ‘’grands’’ chantiers», a-t-il soutenu, ajoutant que la période actuelle «requiert une refondation du parti qui doit jouer son rôle» sur la scène politique. A cette occasion, le nouveau SG du parti FLN a mis l’accent sur l’impérative «mobilisation de l’ensemble de la classe politique pour la défense de l’Etat et de ses institutions, qui appartiennent en fait au peuple algérien». Il a exprimé, dans ce sens, «le vœu de voir laisser de côté l’idée de partis d’opposition et pro pouvoir, car, a-t-il dit, les programmes de tous les partis politiques tendent à arriver au pouvoir». Le parti FLN était dirigé par Ali Seddiki qui assurait l’intérim depuis le mois de septembre 2019, date de la démission de l’ancien SG Mohamed Djemai, placé en détention provisoire pour «destruction de documents judiciaires et menaces».


A. G.

 

 

<<--Article précédent          Article suivant-->>


 

 

 Partagez sur Facebook Twitter Google