18.9 C
Alger
mercredi 28 septembre 2022

Aujourd’hui, première séance de la 9ème législature : Intenses tractations pour le poste de président de l’APN

C’est aujourd’hui que le président de l’Assemblée populaire nationale, issue des élections du 12 juin dernier, sera élu. Le suspense est total et les tractations n’ont cessé entre les parties intéressées par le poste de troisième homme de l’Etat.

Par Aomar Fekrache

L’Assemblée tiendra la première séance de la 9ème législature, aujourd’hui, sous la présidence du plus âgé des députés élus, assisté des deux plus jeunes députés élus, a indiqué mardi un communiqué de l’APN. L’ordre du jour de cette séance comprendra «l’appel des candidats élus suivant la liste remise par le Conseil constitutionnel ainsi que la formation de la Commission de validation de qualité de membre avant l’approbation de son rapport et l’élection du président de l’APN», a précisé la même source. Des chefs de partis se sont réunis ces dernières heures avec leurs élus et des consignes de vote ont été données. Certains d’entre eux sont concernés par la présidence de la chambre basse, alors que d’autres viennent en appui à des candidats dans le cadre d’alliances politiques. Les derniers échos font état de candidats issus des indépendants, du FLN et du parti El Moustakbal. Ces trois entités ont exprimé leur soutien au président de la République et devraient s’entendre sur un seul candidat, auquel ils apporteront leur appui. Aussi, l’on signale que le MSP présentera, lui aussi, son propre candidat, qui devrait concurrencer celui des partis formant la majorité présidentielle. Ainsi, contrairement aux législatures précédentes, cette fois-ci, l’on ignore le nom du prochain président de l’APN et on devra attendre la fin de l’opération de vote pour le connaître. Autre spécificité à signaler, est que trois groupes parlementaires, avec un point en commun, à savoir leur soutien au président de la République, partagent l’ambition d’accéder à ce poste. L’on apprend que des consultations entre différents partis ont été déjà effectuées avec d’autres formations représentées à l’APN. Aussi, des réunions partisanes ont été organisées pour donner les dernières instructions avant la séance d’aujourd’hui. Le SG du FLN, Abou El Fadhl Baâdji, s’est réuni hier avec les nouveaux députés. Il devait désigner le président du groupe parlementaires et autres postes organiques. Le SG du RND, Tayeb Zitouni, s’est réuni, lui aussi, avec les élus du parti à la chambre basse du Parlement. Le choix du candidat à soutenir était à l’ordre du jour, cela d’autant que ce parti n’est pas intéressé par le poste. Zitouni avait déjà déclaré que sa formation politique va s’allier à un parti nationaliste. Pour sa part, le président du parti El Moustakbel, Abdelaziz Belaïd, s’est réuni, hier, avec les nouveaux députés. L’on apprend que ce parti a opéré un véritable forcing afin d’arracher la présidence de l’Assemblée. On croit savoir que El Moustakbal va présenter son député d’Alger, Fatah Boutebik, pour la présidence de l’APN. Et dans cette perspective, il s’est déjà concerté avec différents groupes parlementaires dont le mouvement El Bina pour d’éventuelles alliances politiques. Cette dernière ne compte pas présenter de candidats et devrait ainsi être très courtisée par les autres partis. De son côté, le MSP, qui ne participera pas au gouvernement et qui devrait se mettre dans l’opposition, s’est à son tour, rapproché d’autres partis en quête d’alliances.
A. F.

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img