22.9 C
Alger
dimanche 2 octobre 2022

Au lendemain de nouveaux records : Le pétrole en repli

Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, après avoir atteint la veille des plus hauts depuis janvier 2020, le marché tournant son regard vers la rencontre des membres de l’Opep+ la semaine prochaine, alors que le dollar s’est renforcé. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril, dont c’est le dernier jour de cotation, a perdu 1,12 % ou 75 cents à Londres par rapport à la clôture de jeudi, à 66,13 dollars. Le baril américain de WTI pour le même mois a lâché dans le même temps 3,19 % ou 2,03 dollars à 61,50 dollars. Les cours de l’or noir ont battu en retraite «en partie à cause du renforcement du dollar, mais surtout parce que ce marché était vraiment allé trop loin, nous avions besoin d’un repli», a estimé Robert Yawger de Mizuho USA.
Jeudi en effet, les deux contrats de référence avaient touché des niveaux plus vus depuis le 8 janvier 2020, à respectivement 67,70 dollars et 63,81 dollars le baril.
Sur la semaine, malgré le recul de vendredi, les prix du brut s’apprécient de plus de
5 % pour le Brent et de presque 4 % pour le WTI. Les investisseurs ont aussi digéré vendredi le rapport hebdomadaire sur les stocks de brut américains, qui se sont avérés plus hauts que prévus malgré des arrêts de production dus à la vague de froid.

Nabila T.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img