18.9 C
Alger
lundi 26 septembre 2022

Assassinat d’un jeune à Blida: Un 7ème suspect arrêté, le 8ème toujours en fuite

Le procureur adjoint de la République près le Tribunal de Boufarik, Tabarourt Sara, a révélé, jeudi au siège du tribunal, l’arrestation du 7ème suspect dans l’affaire de l’assassinat, la semaine  dernière, d’un jeune homme dans la ville de Soumâa (Blida), précisant que le 8ème est toujours en fuite.

Mme Tabarourt a ajouté, dans une déclaration à la presse, que le parquet  de la République près le tribunal de Boufarik a décidé, conformément aux dispositions du code de procédures pénales et afin d’éviter la diffusion d’informations erronées, de « porter à la connaissance de l’opinion publique des informations objectives sur les faits et les mesures prises dans l’affaire de l’assassinat du jeune Y.S », précisant que les investigations ont abouti à l’arrestation de sept personnes, dont le présumé principal accusé, tandis qu’un 8éme suspect est en fuite.

Un communiqué de la Cour de justice de Blida, émis avant-hier mardi, avait annoncé que le juge d’instruction près le tribunal de Boufarik a ordonné le placement en détention provisoire de six suspects présumés impliqués dans cette affaire, et émis un mandat d’arrêt contre deux autres suspects en état de fuite.

 

Mme Tabarourt, qui a relevé qu’elle ne pouvait « divulguer d’autres informations à ce stade de l’affaire, pour préserver le secret de l’enquête », a souligné l’efficacité et le professionnalisme des officiers et agents de la police judiciaire, chargés des recherches et investigations sous la supervision de procureur général, qui ont réussi à arrêter les suspects « en un temps record », et les ont présentés devant le parquet de la République, le 30 août dernier.

Les mis en cause dans cette affaire répondront des chefs d’accusation de « meurtre avec préméditation et guet apens », et « participation à une rixe entre bandes de quartiers avec usage de violence ayant causé la mort d’une personne qui n’est pas membre de la bande », des faits passibles de la peine capitale, a-t-elle dit.

Après avoir entendu les six mis en cause interpellés, le juge d’instruction près le tribunal de Boufarik a ordonné leur placement en détention provisoire, et émis un mandat d’arrêt contre un autre en fuite, a fait savoir le procureur adjoint de la République près le Tribunal de  Boufarik.

« Le parquet général veille à l’application stricte de la loi et à la protection des victimes et des parties civiles par tous les moyens légaux », a-t-elle affirmé.  Cette affaire remonte au 24 août courant, quand les dénommés (Ch.A) et  (Ch.Y) se sont présentés vers 17h au local commercial du dénommé (Y.M), en proférant des menaces et insultes, avant d’être chassés par ce dernier.

Ils revinrent à la charge vers 22h accompagnés cette fois, des membres de la bande et portant différentes armes blanches, dans l’intention de porter atteinte à des personnes et à des biens.

La bande procéda au saccage du local commercial, en causant une violente rixe, durant laquelle la victime a été poignardée au ventre, au moment où son frère a été blessé au front.

  Les auteurs du forfait prirent la fuite suite à l’intervention des forces de sécurité. La victime a été évacuée vers le CHU Frantz Fanon de Blida où elle succomba à ses blessures le 26 août écoulé.

R. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img