20.9 C
Alger
dimanche 26 juin 2022

Asphyxie au monoxyde de carbone : La sensibilisation demeure de mise à Oran

Environ 65 opérations d’information et de sensibilisation sur les risques d’asphyxie au monoxyde de carbone ont été menées par les services de la Protection civile de la wilaya d’Oran depuis le début de la saison hivernale, a-t-on appris de son responsable de communication. Depuis le mois d’octobre, pas moins de 65 opérations de sensibilisation ont été menées par la Protection civile d’Oran au sein des établissements scolaires, des centres de formation professionnelle, des campus et résidences universitaires et des mosquées, en vue de prévenir quant aux risques d’asphyxie au monoxyde de carbone, a indiqué, à l’APS, le capitaine Bellala Abdelkader. «C’est un combat continu que nous menons avec plusieurs partenaires à l’image de Sonelgaz, pour un hiver sans accidents et surtout sans victimes», a-t-il souligné. Les campagnes de sensibilisation visent à mettre l’accent sur les dangers que représente le non-respect des consignes et des règles de sécurité pour se prémunir contre les risques liés au monoxyde de carbone, a-t-il ajouté. Plusieurs thèmes relatifs à la prévention du risque d’asphyxie ont été abordés lors de ces opérations de sensibilisation, dont la conduite à tenir devant une personne incommodée par le monoxyde de carbone et la méthode de réanimation à mettre en œuvre. Les accidents survenus sont la conséquence de la mauvaise aération ou de non-conformité des équipements de chauffage, a-t-on fait savoir. A noter que les services de la Protection civile d’Oran ont enregistré 21 interventions liées à l’asphyxie au monoxyde de carbone émanant de chauffage ou de chauffe-eau. En 2020, pas moins de 19 personnes ont été secourues tandis qu’on déplore le décès de trois personnes d’une même famille, a-t-on noté.
Amel O.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img