15.9 C
Alger
lundi 20 mai 2024

Asphyxie au monoxyde de carbone à Béjaïa : Sonelgaz prodigue des conseils

Le nombre d’asphyxies au monoxyde de carbone est en hausse d’année en année. «54 décès par asphyxie ont été enregistrés pour le seul mois de janvier 2023 par les services de la Protection civile à travers le territoire national, contre 33 décès à la même période de l’année précédente (2022)», rappelle la direction de la Sonelgaz de Béjaïa pour mettre en garde les citoyens contre ce danger. Elle a également rappelé, dans le même sillage, que «714 personnes avaient été sauvées d’une mort certaine qui aurait pu être causée par les émanations de monoxyde de carbone, toujours à la même période», a indiqué la cellule de communication de la Direction de distribution de la Sonelgaz de la wilaya de Béjaïa, reprenant les statistiques de la Protection civile. «Cette hausse significative des accidents induits par l’inhalation du monoxyde de carbone, ou ce qui est appelé le tueur silencieux, est liée essentiellement à l’absence d’aération et le non-respect des règles basiques de sécurité lors de l’utilisation du gaz naturel», explique la même source estimant qu’«il est le deuxième tueur après les accidents de la circulation routière». La même source fait savoirque «c’est en ce sens que la Sonelgaz intensifie chaque année, en période hivernale (du mois de novembre au mois de mars), ses efforts en menant des campagnes de proximité de sensibilisation et de prévention sous le slogan : pour un hiver au chaud et sans accidents (asphyxies)». «Ces campagnes sont menées au profit de toutes les catégories de la société : les écoliers (tous paliers confondus), les étudiants dans les résidences universitaires, les femmes à travers les mosquées, le porte à porte notamment au niveau des localités nouvellement raccordées au réseau de gaz, sans oublier l’affichage et la distribution de prospectus dans les lieux publics», précise-t-elle. Les auteurs du communiqué lancent un appel à tous leurs clients à travers les quatre coins de la wilaya afin de contacter un professionnel en vue d’entretenir et de vérifier les installations intérieures et les appareils fonctionnant au gaz, une vérification une fois par an au minimum, et de procéder, en particulier, au ramonage des cheminées avant de mettre en marche les chauffages. Ceci sans oublier l’entretien des grilles d’aération hautes et basses qui permettent l’évacuation des gaz brulés et l’amenée d’air pur. Un service gratuit est mis à la disposition de la clientèle pour la vérification de leurs installations en cas d’anomalie en contactant le centre d’appel au 3303. Les auteurs du communiqué estiment que «la conformité et l’entretien de l’installation intérieure permettra aux clients de passer un hiver confortable et en toute sécurité».
H. Cherfa

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img