12.9 C
Alger
mercredi 1 février 2023

Arts: Installation des commissions spécialisées de soutien à la création artistique

La ministre de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, a procédé, mardi, au Palais de la culture Moufdi-Zakaria (Alger), à l’installation des commissions spécialisées de soutien à la création dans les domaines de l’art, des lettres et du cinéma, en plus de la commission de visionnage des projets cinématographiques.

Par Adéla S./APS

Composée de dix membres, la Commission de lecture et de soutien aux projets cinématographique est constituée du cinéaste-réalisateur Ammar Tribèche (président), et en qualité de membres les cinéastes Mounès Khemmar, Zakaria Ramdane, Rachid Bouchareb, Rachid Belhadj, Drifa Mezenner, Yahia Mouzahem, Sofia Djama et les universitaires Lyès Boukhemmouche et Aissa Ras El Ma.
La Commission de lecture et de soutien aux projets artistiques et littéraires composée de neuf membres, sera désormais présidée par Said Hammoudi, soutenu en qualité de membres par l’écrivain et universitaire Waciny Laredj, Abdelaâli Mezghiche, le scénographe Abderrahmane Zaâboubi, le compositeur Amine Dehane, le musicien Mohamed Rouane, Kaddour Djeddi, le plasticien et galeriste Hamza Bounoua et l’universitaire Lakhdar Mansouri.
Par ailleurs, la Commission de visionnage des projets cinématographiques qui compte sept membres, sera dirigée par Fayçal Sahbi et animée par Chakib Talal Bendiab, Mohamed Tahar Boukef, Mohamed Allal, Mohamed Bachir Bensalem, Cheddad Beziê et Nabil Djedouani.
Auparavant, la ministre de la Culture a rappelé que son département était résolu à «aller de l’avant pour redonner au cinéma et à la création artistique ses lettres de noblesses» conformément aux «orientations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune» qui, a-elle-ajouté, «accorde une attention particulière à ce secteur, à travers son engagement à rehausser la dynamique culturelle de manière à répondre aux aspirations des Algériens».
Mme Mouloudji a également mis en avant «la nécessité de réviser les textes législatifs, organisationnels et institutionnels du secteur du cinéma, à travers l’élaboration d’un avant-projet de loi portant sur l’Industrie cinématographique», dont le concept sera basé sur la simplification des procédures et l’encouragement de l’investissement dans l’industrie cinématographique.
A. S./APS

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img