5.9 C
Alger
dimanche 27 novembre 2022

Argentine : Les syndicats vont exiger une augmentation de 40 % du salaire minimum

Les syndicats vont exiger une augmentation de 40 % du salaire minimum pour atténuer les effets de l’inflation dans le contexte de la pandémie, rapporte le quotidien «Pagina 12».
L’exécutif a convoqué les partenaires sociaux, syndicats et patronat, à une réunion aujourd’hui pour examiner les ajustements du salaire minimum, qui est de 21 600 pesos. La dernière réunion tripartite du genre, rappelle la publication, s’est tenue le 14 octobre de l’année dernière et avait défini une augmentation de 28 % en trois tranches, dont la dernière s’est achevée en mars.
Les différentes centrales syndicales prévoient de demander des ajustements qui atteignent 40 %, et la possibilité de réviser les chiffres au plus tard en octobre prochain, compte tenu des craintes d’une inflation accélérée. Le quotidien financier «Ambito» rapporte que la production des petites et moyennes entreprises en Argentine a montré des signaux de reprise après une année de paralysie.
Selon un rapport de la Confédération argentine des moyennes entreprises (CAME), «la reprise de la production était prévisible», après la chute vertigineuse de 28,3 % l’année dernière. En mars dernier, les PME ont vu leur production augmenter de 13 % suite à un allègement des mesures restrictives, tirée essentiellement par l’industrie manufacturière (textile et produits chimiques).
Selon la CAME, la performance des PME a été favorisée par «une consommation intérieure plus élevée, mais aussi par la demande des secteurs de l’Agriculture et de la construction, deux filières qui stimulent des branches telles que la métallurgie ou le matériel de transport».
Halim O.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img