17.9 C
Alger
vendredi 18 juin 2021

Arbitrage: Charaf-Eddine mise sur la restructuration du corps arbitral

Le nouveau président de la Fédération algérienne de football (FAF), Amara Charaf-Eddine, a mis l’accent sur une réforme «progressive et en profondeur du corps arbitral», lors d’une réunion de la Commission fédérale d’arbitrage (CFA).

Par Mahfoud M.

Charaf-Eddine s’exprimait lors de la première réunion de la CFA, élargie aux Directeurs techniques régionaux d’arbitrage (DTRA), tenue au siège de l’instance fédérale à Dely Ibrahim (Alger), sous la conduite de son vice-président, Mohamed Bichari. «Amara Charaf-Eddine, qui a procédé à l’ouverture des travaux, a mis l’accent dans son allocution introductive sur la nécessité de réformer progressivement et en profondeur le corps arbitral, notamment à travers la formation des instructeurs et donc des arbitres pour élever le niveau d’ensemble et permettre à nos referees de se distinguer sur le double plan national et international», précise la FAF dans un communiqué. Amara Charaf-Eddine est actuellement à la tête de la CFA, en attendant l’amendement des statuts de la FAF vu que les statuts actuels ne permettent pas la désignation d’un président en dehors des membres du bureau fédéral.
Le président de la FAF a également tenu «à encourager les arbitres et à les sensibiliser pour mener à bien leur noble mission, loin de toute pression ou interférence, comme il a évoqué les conditions de leur travail sur le terrain, qui devront connaître des améliorations à l’avenir».
A l’issue de cette réunion «très fructueuse», selon l’avis du Dr Bichari, il a été procédé à la répartition des tâches et à la désignation des responsables des différentes structures dépendantes de la CFA. Il faut dire que le dossier de l’arbitrage préoccupe beaucoup le patron de la FAF, surtout avec les voix qui se sont élevées pour demander son organisation, estimant qu’il y a eu de nombreuses bourdes qui ont coûté parfois cher à des clubs, soit dans la course pour le titre ou pour éviter la relégation. Toutefois, la désignation de Bichari à la tête de la commission de désignation des arbitres n’a pas fait l’unanimité, puisque certains de ses anciens collègues le contestent et estiment que le président de la FAF aurait dû faire confiance à un arbitre plus expérimenté.
M. M.

Composition de la Commission d’arbitrage :

Sous-commission désignation : Dr Mohamed Bichari (Ligues 1 et 2) et Farouk Houasnia (Ligue inter-régions).
Sous-commission formation : Farouk Houasnia.
Sous-commission évaluation : El-Hadi Serier.
Sous-commission futsal : Houari Belkacem.
Sous-commission préparation physique : Nacereddine Cherifi.
Sous-commission arbitrage féminin : Safia Ayouni.
Sous-commission audiovisuel et communication : Samir Kria.

Mecherara désigné conseiller du président

L’ancien président de la Ligue nationale de football, Mohamed Mecherara, a été désigné comme conseiller du nouveau président de la Fédération algérienne (FAF), Amara Charaf-Eddine, a annoncé l’instance fédérale lundi.
«M. Mohamed Mecherara prendra ses fonctions immédiatement», a précisé la FAF sur son site officiel.
Juriste de formation, Mohamed Mecherara était à la tête de l’ex-LNF (actuellement LFP, ndlr) sous l’ère de l’ancien président de la FAF, Mohamed Raouraoua. Elu à la tête de la FAF le 15 avril dernier, en remplacement de Kheïreddine Zetchi, Amara Charaf-Eddine poursuit le renouvellement de l’organigramme de la FAF, quelques jours après avoir désigné l’ancien arbitre international Mohamed Bichari en tant que vice-président de la Commission fédérale d’arbitrage (CFA).

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img