13 C
Alger
vendredi 14 mai 2021

Arabie saoudite: Le PIB non pétrolier augmentera de 3 % en 2021

La reprise de l’économie saoudienne en 2021 sera modeste, avec une croissance du PIB réel hors pétrole de 3 % en 2021, après la contraction de 2,7 % en 2020, a indiqué l’Association des grandes banques et institutions financières mondiales (IIF) dans un rapport. La reprise sera soutenue par les grands projets menés par le Fonds public d’investissement (PIF), a expliqué l’IIF.
Des indicateurs tels que le crédit au secteur privé et l’indice des directeurs d’achat (PMI) suggèrent que la croissance de la production s’est accélérée ces derniers mois.
Le PMI moyen mobile sur 3 mois est passé de 45 en mai 2020 à 56 en janvier 2021 (retour aux niveaux d’avant la pandémie). «La reprise en cours devrait s’accélérer au second semestre de cette année alors que la deuxième vague de la pandémie recule, que les vaccins Covid-19 deviennent largement disponibles et que les réductions de la production pétrolière sont réduites conformément à l’accord Opep+», selon Garbis Iradian, l’économiste en chef d’IIF de la région MENA. Le taux de TVA plus élevé, combiné à une légère augmentation des prix des produits de base autres que les combustibles, a porté l’inflation moyenne à 3,4 % en 2020 après une déflation de 2,1 % en 2019. «Les prix des matières premières restent en jeu. Nous prévoyons que l’inflation restera légèrement supérieure à 3 % en 2021», a déclaré Iradian. Selon l’IIF, les politiques monétaires du royaume resteront accommodantes jusqu’à ce que la reprise soit bien établie. Le système bancaire est resté relativement résilient, aidé par des positions initiales de fonds propres et de liquidités solides et une réponse flexible de la banque centrale, a-t-on conclu.

R. E.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img