12 C
Alger
dimanche 18 avril 2021

APW de Béjaïa: Le groupe des élus RCD veut l’organisation d’une session spéciale

Le groupe RCD à l’APW de Béjaïa a saisi, ces derniers jours, le président de l’APW en vue d’organiser une session extraordinaire afin de discuter de la situation socio-économique peu reluisante de la wilaya, trouver des solutions et relancer les projets porteurs
de richesse non concrétisés.

Par H. Cherfa

Les auteurs de la déclaration estiment que la situation socio-économique de la wilaya «ne cesse de s’aggraver», d’où, selon eux, la nécessité d’organiser une session extraordinaire afin de «trouver ensemble une solution et surtout de situer les responsabilités». Pour les élus du RCD, «notre wilaya subit depuis plusieurs décennies un blocage économique sévère, digne d’un embargo». Cette situation est expliquée par les élus de Mohcine Bellabes par l’arrêt ou le manque de concrétisation de plusieurs grands projets annoncés en grande pompe les années passées. «Tous les secteurs stratégiques et créateurs de richesses sont en stase», a-t-on souligné. Et de mentionner un bon nombre de ces projets, dont «le tronçon autoroutier Oued-Ghir/Béjaïa qui est bloqué faute d’argent, les zones industrielles (Zone mixte Fenaïa/El Kseur, Seddouk et Boudjellil) qui sont dans un état d’arrêt inexpliqué et qui défie toute logique économique». A ce sujet, on cite les zones d’expansion touristique (ZET) ainsi que le tourisme de montagne qui, de leurs avis, sont «des points qui n’intéressent aucun responsable». Ils invoquent par ailleurs, le Centre anti-cancer (CAC) d’Amizour qui patine à cause d’une opposition inexpliquée. Un projet qui ne cesse de faire parler de lui. Pour le groupe des élus locaux RCD, il y a aussi le «très faible quota de logements sociaux et dans le cadre rural par rapport aux besoins exprimés, les établissements hospitaliers à l’instar de ceux de Souk El-Tennine, Oued-Ghir et de Tazmalt, qui ne sont toujours pas livrés ou fermés, la modernisation du chemin de fer qui date de 1889 et qui n’a connu aucune modification à ce jour». Les fermetures récurrentes des routes qui pénalisent les citoyens figurent également sur la liste des points qui semblent tenir à cœur ces élus locaux.

H. C.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img