10.9 C
Alger
samedi 24 février 2024

Après une semaine de trêve: Reprise des agressions sionistes contre Ghaza

 

Après sept jours de pause, la machine de guerre sioniste a repris ses opérations militaires contre la bande de Ghaza, immédiatement après la fin de la trêve temporaire, et a ciblé depuis le matin diverses zones du nord, du centre et du sud de l’enclave, faisant des dizaines de morts et de blessés, selon le ministère palestinien de la Santé palestinien. Au moins 29 Palestiniens sont tombés en martyrs, aujourd’hui, dans de nouveaux bombardements des forces d’occupation sionistes contre des civils dans la bande de Ghaza, après l’expiration de la trêve humanitaire, a fait savoir le ministère palestinien de la Santé. « Sept morts dans le nord à Jabaliya et dans la ville de Ghaza, douze à Khan Younès et Rafah, dans le sud et dix autres à al-Maghazi, dans le centre », a précisé la même source. Selon des témoins sur place, cités par des médias, les hôpitaux palestiniens sont d’ores et déjà débordés de blessés. La trêve humanitaire, signée le 24 novembre entre la résistance palestinienne et l’entité sioniste, a pris fin vendredi à 7h00 (heure locale, et ce après avoir été renouvelée à deux reprises. Selon les termes de l’accord de la trêve, un échangé de prisonniers entre les deux parties devaient s’effectuer durant cette période, ainsi que l’entrée sans entraves des aides humanitaires. La diplomatie iranienne impute l’entière responsabilité de la reprise des agressions contre Ghaza à l’entité sioniste. Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Nasser Kanani, a déclaré sur un message posté sur X que, « après avoir tué plus de 15.000 Palestiniens, les vampires sionistes ont lancé un nouveau cycle meurtrier (…) ».

 

Guterres regrette « profondément »la reprise de la guerre

Le secrétaire général des Nations unies a exprimé dans un post sur X son espoir de voir la trêve humanitaire prolongée. Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a exprimé, aujourd’hui, ses profonds regrets face à la reprise de la guerre israélienne dans la bande de Ghaza, souhaitant voir une prolongation de la trêve humanitaire qui a pris fin ce matin entre Israël et les factions de la résistance palestinienne. « Je regrette profondément la reprise des opérations militaires à Gaza. J’espère toujours qu’il sera possible de prolonger la trêve conclue le 24 novembre dernier, avec une médiation qatari-égyptienne. La reprise des hostilités montre à quel point il est important de parvenir à un véritable cessez-le-feu humanitaire », a souligné Antonio Guterres, dans un post sur la plateforme X.

 

Meriem B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img