4 C
Alger
mercredi 20 janvier 2021

Après une fermeture de plus de dix mois à cause du covid-19: Le ministère annonce la réouverture des espaces culturels

Le ministère de la culture et des arts annonce, dans un communiqué rendu public hier, l’ouverture des espaces culturels et artistique. Sans avancer aucune date précise, la ministre de la culture a annoncé que les théâtres, les espaces des entreprises culturelles, les maisons de culture seront ouverts au public dans le strict respect du protocole sanitaire.

Par Abla Selles

Une bonne nouvelle pour les passionnés des arts et de la culture en Algérie. Après plus de dix mois de fermeture, les espaces culturels seront ouverts au public selon un communiqué du ministère de la Culture et des Arts. En effet, la ministre de la Culture, Malika Bendouda, a annoncé, dans un communiqué de presse rendu public hier, la réouverture des espaces culturels, citant «le théâtre, les espaces des entreprises culturelles, les maisons de la culture et ce, dans le strict respect du protocole sanitaire».
Cette décision intervient suite à une réunion que la ministre a tenue avec des cadres du ministère de la Culture et des Arts. Suite à cette réunion, Malika Bendouda a donné l’instruction de rouvrir les départements liés à son secteur. Cette décision vient aussi «en réponse à la demande des personnalités culturelles, les artistes et les citoyens», précise le même communiqué. La première responsable du secteur de la Culture a assuré, dans ce sens, que «la programmation des activités culturelles sera accompagnée d’un protocole sanitaire pour protéger le public et les artistes».
Cependant, aucune date n’a été avancée concernent cette réouverture des espaces culturels. Le public et les artistes attendent aussi l’annonce de la programmation de plusieurs festivals à l’arrêt à cause de la pandémie de coronavirus, notamment le Festival international de musique andalouse et des musiques anciennes, le Festival national du théâtre professionnel (FNTP), le Festival international du film engagé (FICA) ou encore le Festival du film arabe d’Oran.
Il faut savoir qu’une ouverture partielle des espaces culturels a été annoncée au mois de septembre avec la réouverture des galeries d’art. Ensuite, c’est le Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi qui a eu l’accord pour ouvrir ses espaces au public avant de généraliser cette décision à toutes les villes du pays. Les élèves de l’ensemble des écoles de musique et de théâtre d’Alger, eux aussi, ont été appelés il y a quelques jours à reprendre les cours suspendus depuis le 12 mars à cause de la pandémie Covid-19. Les candidats qui poursuivront leurs cours dans un protocole sanitaire très strict sont appelés à boucler exceptionnellement l’année en cours avant la fin du mois de février, pour ensuite entamer la nouvelle année 2021-2022, précise le communiqué du ministère. Quant aux nouvelles inscriptions, elles ne seront pas ouvertes avant la fin des examens des anciens inscrits, précise la même source.
A. S.

Article récent

--Pub--

Articles de la catégorie

- Advertisement -