22.9 C
Alger
mercredi 29 juin 2022

Après un ralentissement dû à la crise sanitaire / Emirats : des entreprises relancent les recrutements

Certaines entreprises aux Emirats arabes unis devraient revenir au mode de recrutement cette année, après un ralentissement dû à la crise sanitaire du Covid-19, et nombre d’entre elles recruteront probablement du personnel débutant, selon une nouvelle enquête de Job Index, menée par le portail de l’emploi, publiée dimanche.
Parmi les organisations sondées dans le pays, 52 % devraient pourvoir des postes de cadre junior (52 %), de directeur des ventes (22 %), de réceptionniste (19 %) et de directeur des ventes (17 %), ont affirmé les auteurs de l’enquête.
Environ quatre employeurs sur dix (38 %) ont également exprimé leur intention d’embaucher des candidats ayant une expérience en vente et marketing, tandis que 37 % recherchent des candidats ayant une expérience en gestion et 25 % préfèrent des professionnels ayant une expérience de niveau intermédiaire.
L’indice, qui est publié deux fois par an, indique que l’activité de recrutement dans le pays a considérablement ralenti l’année dernière, de nombreuses entreprises ayant eu du mal à maintenir leurs opérations au milieu des défis posés par la pandémie de coronavirus. Les employeurs ont été contraints de réduire leur masse salariale et les salaires de leur personnel, et ont gelé leurs plans de recrutement pour rester à flot. Selon l’enquête, de bonnes compétences en communication en arabe et en anglais sont préférées par 52 % des entreprises, suivies par de bonnes compétences en leadership (38 %).
Les candidats vivant déjà aux EAU sont également préférés par un certain nombre d’entreprises (38 %), ainsi que par ceux qui font équipe (36 %) et ceux qui peuvent démontrer leur efficacité (36 %). En ce qui concerne les diplômes universitaires, les employeurs recherchent des diplômés en gestion d’entreprise (31 %), en ingénierie (23 %) et en commerce (18 %).
Dans l’ensemble, les secteurs les plus attractifs actuellement pour les demandeurs d’emploi aux Emirats sont les soins de santé (les services médicaux
33 %), l’ingénierie (conception
28 %) et les technologies de l’information (commerce électronique 26 %).

R. E.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img