21.9 C
Alger
mardi 9 août 2022

Après sept jours de spectacles à Oran: Tomber de rideau sur les Journées du théâtre méditerranéen

Les Journées du théâtre méditerranéen se sont clôturées mardi soir au théâtre régional Abdelkader-Alloula d’Oran, après sept jours de spectacles.

Par Abla Selles

Cette manifestation, organisée parallèlement à la 19e édition des Jeux méditerranéens Oran-2022, a attiré un grand public depuis son ouverture. L’évènement, qui a été une occasion de découvrir de nouvelles expériences du quatrième art de la Méditerranée, était aussi un espace d’échange entre les artistes du bassin méditerranéen.
La clôture de cette manifestation, ouverte mercredi dernier, a été marquée par la pièce théâtrale «Rosa Hanini», produite par le théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi Ouzou, qui a été appréciée par le public. Adaptée de l’œuvre «L’inspecteur vous demande» de l’écrivain anglais J.B Priestley et mise en scène par Khoudi Ahmed, cette pièce aborde l’histoire d’une famille aisée qui se retrouve autour d’une table pour manger, lorsqu’un inspecteur de police arrive pour leur dire qu’il est venu enquêter sur le cas du suicide d’une fille qui travaillait à l’usine de la famille. Cette fille a été limogée et jetée seule dans la rue sans assistance, avant de trouver un autre emploi puis se retrouve licenciée encore une fois et malmenée par le fils de la famille.
Il est attendu de reproduire cette pièce dans le cadre d’une tournée dans l’Ouest du pays qui débutera en septembre, a-t-on appris du metteur en scène, Ahmed Khoudi.
Pour sa part, le directeur du théâtre régional Abdelkader Alloula, Mourad Senouci, a annoncé l’organisation prochaine de deux ateliers de formation des jeunes en 4e art à Oran et Tizi Ouzou.
Pour rappel, la nouvelle version de la pièce «Maaroudh lelhwa», produite par le théâtre régional Abdelkader-Alloula d’Oran et écrite et mise en scène par Mohamed Bakhti, a été la première a être présentée lors des Journées du théâtre méditerranéen, qui entre dans le cadre du programme culturel accompagnant les Jeux méditerranéens, initié par le Comité d’organisation des cérémonies d’ouverture et de clôture de cet événement sportif et le ministère de la Culture et des Arts.
Dans le cadre de cette manifestation culturelle qui a constitué un espace d’ouverture sur les expériences de différentes troupes participantes, les amoureux du 4e art ont suivi les pièces «Leilatoukoum Saida» (Bonne nuit) du Théâtre national d’Egypte, «Il Berretto Asonagli» de la troupe d’Italie et «La peste» de l’écrivain Albert Camus, présentée par une troupe française.
A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img