17.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Après plusieurs rounds de négociations avec différents services: Le MJS rassure les sportifs d’élite et de haut niveau sur leur avenir

Les sportifs d’élite et de haut niveau n’auront plus à se soucier de leur avenir professionnel, une fois leurs carrières sportives terminées, car le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), au terme de plusieurs rounds de négociations avec différents services, a trouvé une solution pour assurer leur reconversion. «Désormais, les sportifs d’élite et de haut niveau n’auront plus à se soucier de leur avenir professionnel, une fois leurs carrières sportives terminées. Les efforts du Ministère de la Jeunesse et des Sports, entamés depuis près d’une année, et après plusieurs rounds de négociations avec les services concernés, ont fini par payer, puisque le problème des postes budgétaires pour les sportifs d’élite et de haut niveau est définitivement réglé», a assuré le MJS dans un communiqué. Il existe d’ailleurs un arrêté interministériel, fixant les conditions et modalités de mise en œuvre des mesures dérogatoires en matières d’accès, de promotion d’intégration des sportifs d’élite et de haut niveau dans certains corps spécifiques gérés par le ministère chargé des Sports et dans d’autres corps de l’administration publique, ainsi que leur détachement signé par le ministre. Cet arrêté interministériel, signé le 24 mars 2021, et qui sera publié prochainement au Journal officiel, concerne l’ensemble des sportifs justifiant de la qualité de sportif d’élite et de haut niveau ayant la qualité de fonctionnaire ou pas, et ce, en application du décret exécutif N° 15-213, du 11 août 2015, fixant les modalités d’application des dispositions statutaires relatives au sportif d’élite et de haut niveau. Les sportifs d’élite et de haut niveau qui peuvent bénéficier des mesures dérogatoires prévues dans le présent arrêté sont ceux des catégories A, B et C, inscrits sur la liste annuelle arrêtée par décision du ministre chargé des Sports, conformément aux dispositions du décret exécutif N° 15-213, du 11 août 2015, sur leur demande. «Il est important de préciser aussi que même les sportifs justifiant de la qualité d’athlète d’élite ou de haut niveau, antérieurement à la date de publication du présent arrêté au Journal officiel, sont concernés par cette mesure», a tenu à rassurer le MJS, ajoutant que ces athlètes «disposeront d’un délai de deux ans, à compter de la date de publication, pour bénéficier, sur leur demande, des mesures dérogatoires prévues par cet arrêté».

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img