5.9 C
Alger
lundi 4 mars 2024

Après Mahrez qui est en finale de la C1: Saïd Benrahma est en finale de la Ligue Europa Conférence

Si le spectacle n’était pas au rendez-vous aux Pays-Bas, Saïd Benrahma et West Ham ont assuré l’essentiel face à l’AZ Alkmaar.

Après Riyad Mahrez qui disputera la finale de la Ligue des Champions, c’est un autre Algérien qui représentera notre pays en finale d’une grande compétition européenne.

Saïd Benrahma, comme toujours titulaire avec West Ham, s’est rendu sur le terrain de l’AZ Alkmaar avec pour objectif d’y assurer définitivement la qualification en finale de la Ligue Europa Conférence. Vainqueurs à l’aller (2-1), les Hammers se présentaient avec un bloc très bas et la volonté de verrouiller avant tout.

Cette stratégie de David Moyes n’a pas permis de donner lieu à une belle rencontre, certes, mais elle a assuré la qualification aux Londoniens qui se sont même permis le luxe de marquer en toute fin de rencontre (0-1). Benrahma, présent 75 minutes sur la pelouse, est en finale de coupe d’Europe!

C’est une très belle opportunité pour l’ancien de Bentford, qui avait souffert durant les deux premières saisons passées avec les Hammers surtout que le coach Moyes était très dur avec lui et pensait qu’il devait être performant dès les premiers matchs et n’attendait pas donc qu’il s’adapte au jeu de l’équipe. Il faut savoir que c’est là la seconde finale européenne de West Ham après celle d’il y a 47 ans, ce qui n’est pas rien.

Ils défieront les Italiens de la Fiorentina, le 7 juin prochain à Prague. La Violla a été vainqueur au bout du suspense à Bâle après la prolongation (1-3, 2-1 à l’aller).

Demi-finaliste en C3 l’an passé, West Ham se prend à croire à un couronnement continental dans moins de trois semaines.

Benrahma défend des proches dans les tribunes

 

A noter que des scènes regrettables se sont produites en fin de partie, puisque des joueurs de West Ham ont dû intervenir énergiquement pour sauver des proches qui se trouvaient en tribunes et qui avaient été pris à partie par des supporteurs néerlandais l’AZ Alkmaar. Benrahma était l’un des joueurs qui s’est interposé. Après le coup de sifflet final, des supporters néerlandais ont effet réussi à pénétrer dans la tribune où étaient placés les fans des Hammers mais aussi les familles et des amis des joueurs et membres du staff du club anglais comme le père de David Moyes, âgé de 85 ans, par exemple. «Il y a eu des coups. C’est inacceptable qu’il n’y ait pas de sécurité», a ainsi déclaré le joueur algérien. Une bagarre à laquelle se sont mêlés des joueurs a ensuite éclaté. Alors que Flynn Downes et Michail Antonio ont grimpé dans la tribune pour en découdre, l’ancien Lyonnais Lucas Paqueta, furieux et Saïd Benrahma ont eux aussi tenté de défendre leurs proches. Après dix minutes de chaos et des scènes d’une grande violence, le calme est revenu grâce à l’intervention des forces de police et des stadiers. «C’est très grave parce qu’il y a nos familles, a réagi Saïd Benrahma, interrogé par Canal+. Ce n’est pas normal qu’ils (les supporters d’Alkmaar) accèdent aux places où il y a nos familles comme ça, sans sécurité. C’est inacceptable. Il y a eu des coups. C’est inacceptable qu’il n’y ait pas de sécurité. Il y a des grands-pères, des mamans, des papas… C’est très grave. Mais heureusement ca s’est calmé.» En attendant le rapport que livreront les officiels à l’UEFA, l’AZ Alkmaar peut trembler. Le club néerlandais risque gros.

 

Mahfoud M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img