5.9 C
Alger
dimanche 27 novembre 2022

Après des mois de fermeture Le théâtre, un retour progressif à la normale

La reprise progressive de l’activité culturelle, après une année de gel due à la pandémie de Covid-19 a été marquée durant le mois de mars par un retour intense du 4e art, avec la programmation de plusieurs manifestations qui ont permis au public de retrouver le chemin des salles de spectacles, soumises à l’impératif de fonctionner à 50 % de leurs capacités d’accueil.
Se déroulant dans des conditions particulières imposées par la situation sanitaire que traverse le monde, plusieurs spectacles accueillis sur les planches de différents théâtres dans le cadre de manifestations s’étalant dans la durée ou d’une programmation ponctuelle, se sont conformés aux directives issues des diverses réunions tenues avec les autorités sanitaires. D’abord, le Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi (TNA) qui a accueilli du 11 au 21 mars le 14e Festival national du théâtre professionnel (Fntp), a vu se succéder sur ses planches et sur celles du théâtre d’Alger-Centre une vingtaines de spectacles produits par une dizaine de théâtres régionaux et autant d’associations et coopératives.
Parallèlement aux représentations, les organisateurs ont programmé des conférences, des hommages et des ateliers de formation dans une édition qui aura drainé une foule nombreuse d’amateurs du 4e art, astreinte au strict respect des mesures sanitaires.
Dans le même élan, la 9e édition du Printemps théâtral de Constantine, ouverte le 27 mars au théâtre régional Mohamed-Tahar-Fergani après une longue interruption, est venue relayer le 14e Fntp, en présence d’un public venu en nombre assister, jusqu’au 3 avril, à une dizaine de spectacles issus de différents théâtres régionaux.
Dédiée au regretté Salim Merabia (1941-2005), ancien directeur du T.R.Constantine, la 9e édition du Printemps théâtral de Constantine a programmé, en marge des représentations théâtrales, des conférences, ainsi que des spectacles de rue, prévus à proximité du TRC, un organisme culturel qui avait déjà renoué avec l’activité artistique en organisant plusieurs ateliers de formation, visibles au fur et à mesure de leur déroulement sur la toile, au profit des amateurs du 4e art. Autre manifestation théâtrale d’envergure à ouvrir ses portes au public, les deuxièmes Journées nationales du théâtre engagé, tenues du 27 au 30 mars à El Bayadh, en présence de plus de 90 participants issus de 30 wilayas.
Accueillie à la maison de la culture Mohamed-Belkheir et la salle de conférences Ahmed-Horri, ces deuxièmes Journées ont vu la présentation, devant une assistance nombreuse, de sept spectacles, ainsi que la programmation de plusieurs conférences et ateliers de formation dédiés au théâtre et au cinéma dans les domaines de l’information et la communication, l’interprétation, la chorégraphie, la mise en scène, le tournage cinématographique et les prestations de clown.
L. B.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img