17.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Après 25 ans d’interdiction

La chasse de nouveau autorisée en Algérie

Après plus de 25 ans d’interdiction pour des raisons de sécurité liées aux contraintes sécuritaires qu’à connues le pays dans les années 1990, la chasse reprendra officiellement à partir du 15 septembre jusqu’en février prochain.
En effet, après de longues années d’interdiction, la chasse reprendra ce mercredi jusqu’en février prochain. Ainsi, les chasseurs peuvent enfin dépoussiérer leurs fusils et exercer leurs activités. L’annonce a été faite par le ministre de l’Agriculture, Abdelhamid Hamdani. Selon lui, la reprise et l’organisation de l’activité de chasse étaient à même de «contribuer à la préservation de l’équilibre écologique et biologique et des richesses naturelles, ainsi qu’à la promotion de cette activité et la consécration de son rôle dans le développement de l’économie nationale».
Selon le ministre de l’Agriculture, la suspension de l’activité de chasse, depuis plusieurs années, a permis la prolifération des espèces animales, la mise en place de dispositifs législatifs et réglementaires appropriés à cette activité en vue de garantir une meilleure protection de la nature, consacrer le principe de la chasse durable à travers une organisation optimale de la chasse et réduire la chasse illégale ou le braconnage.
Le ministre a assuré, à cet effet, que la réouverture de la chasse permettra, sans doute, d’éliminer le fléau du braconnage et amorcer un nouveau souffle pour le secteur en reprenant sa place sur le terrain et en veillant à la protection, au développement durable, à la rationalisation des ressources de la chasse ainsi qu’à l’organisation des chasseurs appelés à faire montre d’efficacité et de maîtrise du patrimoine cynégétique.
Cependant, pour avoir la qualité de chasseur, il faut être titulaire d’une attestation d’habilitation pour avoir le permis de chasse. Cette condition n’est remplie qu’après une formation encadrée par des représentants des services des forêts et de la Fédération des chasseurs. Ainsi, 5 000 permis d’habilitation à la chasse dans le cadre de la réouverture officielle de cette activité ont été attribués, fait savoir le directeur général des forêts (DGF), Ali Mahmoudi. «Nous avons octroyé 5 000 permis à des chasseurs que nous avons formés nous mêmes et nous comptons délivrer 7 000 permis supplémentaires à d’autres chasseurs», a-t-il déclaré, en marge de la cérémonie consacrée à l’annonce officielle de l’ouverture de cette activité. Le premier responsable de la DGF a fait savoir que son institution a procédé à la formation de 13 000 chasseurs pour l’obtention du permis d’habilitation à la chasse.
Selon ses précisions, la formation porte notamment sur la manipulation correcte du permis de chasse, les critères permettant de distinguer les espèces ciblées, quand et comment les abattre, la biologie des espèces et enfin le maniement des armes pour sécuriser le chasseur et son environnement et éviter ainsi les accidents qui pourraient se produire en cas de mauvaise manipulation du fusil de chasse. Il s’est réjoui, par ailleurs, du fait que les chasseurs ont pris conscience de la nécessité de
s’organiser en associations et en fédérations au niveau des communes et des wilayas pour promouvoir leurs activités et lutter contre le braconnage et la chasse anarchique. M. Mahmoudi a annoncé, toutefois, l’installation très prochaine du Conseil supérieur de la chasse, affirmant qu’un grand chantier attend sa direction pour traiter des terrains à amodier pour la chasse et l’octroi des licences de chasse.La saison de la chasse pour cette année débutera à partir du 15 septembre en cours et s’étalera au 15 février prochain, indique le même responsable, qui précise que c’est la meilleure période pour la chasse de certains animaux tels les perdrix, les lièvres et certains pigeons.
Quant au grand gibier nuisible à l’agriculture et au secteur forestier, notamment le sanglier, M. Mahmoudi a affirmé que c’est le wali qui est habilité à délivrer un arrêté pour permettre aux associations de chasser cet animal au cours d’une période déterminée.
Louiza A. R.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img