16.9 C
Alger
mercredi 22 mai 2024

Annaba: Le barrage écrêteur de crues de Bouhdid réceptionné en juin 2024

La réception du barrage écrêteur de Bouhdid, destiné à protéger la ville d’Annaba des inondations, est attendue pour le mois de juin 2024, a déclaré, hier, la directrice de wilaya des ressources en eau, Djamila Briki. Cet «important ouvrage», comme l’a qualifié cette responsable, constitue «l’un des grands projets structurants dont la wilaya d’Annaba a bénéficié en 2019, dans le cadre du programme d’urgence de protection de la ville des inondations». Mme Briki a tenu à préciser que le barrage écrêteur de Bouhdid est «en cours de réalisation avec des moyens et des compétences algériennes maîtrisant la technique utilisée, celle du béton conventionnel vibré (BCV), en l’occurrence». Le barrage écrêteur de crues de Bouhdid, d’une capacité de 750 000 mètres cubes, recevra les eaux de pluie s’écoulant des sommets de l’Edough et des cours d’eau de la région occidentale d’Annaba. Les volumes ainsi recueillis seront collectés puis acheminés lentement vers l’oued Boudjemaâ, dans la commune d’El Bouni, pour finalement se jeter dans la mer. Le barrage qui vise à empêcher la formation et le dévalement de torrents impétueux, permettra de collecter l’eau qui arrivera avec un débit de 160 m3/seconde pour être rejetée avec un débit de 10 m3/seconde, supprimant ainsi les risques d’inondations, selon la même source. La réalisation de ce projet, situé dans la région de Bouhdid qui surplombe les monts de l’Edough, a nécessité un financement de plus de six milliards de dinars. Plusieurs activités de services devraient être développées en 2024 sur le site de l’ouvrage, a indiqué la directrice des ressources en eau.
Maya B.

Article récent

le jour

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img