13.9 C
Alger
mercredi 28 septembre 2022

Andaloussiate El Djazaïr: Romaïssa Kaïd Youcef et Nassim Essabah enchantent le public

Après plus de deux ans de fermeture, le public algérois renoue avec les salles de spectacles et est à chaque fois nombreux pour assister à différents évènements.

Par Abla Selles

Les mélomanes de la musique andalouse étaient nombreux vendredi soir à la salle Ibn Zeydoun pour assister à une belle prestation musicale animée par l’association Nassim Essabah et la chanteuse soliste Romaïssa Kaïd Youcef. Organisée sous la houlette du maître Abdelhadi Boukoura, cette soirée s’inscrit dans le cadre de la 17e édition des Andaloussiates El Djazaïr qui s’organise à Alger depuis jeudi dernier. Une ambiance festive est créée depuis le début de cet évènement par les artistes participants. Vendredi soir, et durant près d’une heure et demie, les musiciens et solistes ont gratifié l’assistance avec des textes connus du répertoire andalou composé de deux partis. Les solistes, Oussama Baatouche au qanun, Amina Mouffok, Amira Kibouche, Djihane Azzoug et Nasreddine Kechabtia, ont enchanté le public avec «Nouba Rasd» «Ya badiê el hosn» (inqileb raml el maya),  » Allah ya Rabbi  » (m’çaddar), «Moud Badet»
(b’taïhi), «Rimon rametni» (derdj), «El Fadjrou qad lah» (neçraf ), «Afneytou yajda» (neçraf ), «Hal dara dhabyou el hima» (kh’lass ), «Niranou qalbi» (kh’fetia ) et «El khilaâ taâdjebni» (kh’lass ).
Ensuite, c’est Romaïssa Kaïd Youcef qui a pris le relais dans une tenue traditionnelle représentant la beauté de notre patrimoine vestimentaire. Dirigé de main de maître par le maître violoniste Abdelhadi Boukoura, Romaïssa Kaïd Youcef a été chaleureusement applaudie pour les chansons du répertoire M’dih qu’elle a interprétées. L’artiste a commencé par un «Istikhbar Gh’rib», «Tar la sab dj’nah», et en mode Sika, «El horm ya Rsoul Allah» avant de clôturer avec «Bessalet aâla Mohamed». Les 21 instrumentistes, dont un tiers de musiciens issus de
l’Ensemble Chervillois, ont prouvé un talent particulier. Les beaux accessoires en cuivre et l’éclairage puissant ont ajouté un charme particulier à cette soirée pleine de rythmes et d’émotions.
Après cette belle soirée, les musiciens et solistes de l’association Nassim Essabah s’envoleront pour la Tunisie où ils sont attendus lundi soir pour deux concerts à Sousse puis à Tunis, a déclaré le chef d’orchestre, Abdelhadi Boukoura.
A. S.

Article récent

Le 28 Septembre 2022

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img