13.5 C
Alger
jeudi 1 décembre 2022

Ammar Belhimer, ministre de la Communication : «Des sites algériens cibles de tentatives de piratage»

Plusieurs sites électroniques connus pour défendre les intérêts de l’Algérie ont été la cible de tentatives de piratage, notamment lors de l’opération de transfert ou d’hébergement de contenu en Algérie, a fait savoir le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement. Dans une interview accordée aux sites électroniques elhadath.dz et Eldjzaireldjadida.dz, Ammar Belhimer a fait état de la détection de tentatives de piratage ciblant actuellement plusieurs sites électroniques connus pour défendre les intérêts de l’Algérie, notamment lors de l’opération de transfert ou d’hébergement de contenu en Algérie, que l’Entreprise de télédiffusion d’Algérie (TDA) œuvre à contrecarrer. Concernant les «entraves» rencontrées par les propriétaires de sites web avec les entreprises chargées de l’hébergement dans le domaine dz, le ministre a rappelé que le Centre de recherche sur l’information scientifique et technique (Cerist) est la seule partie en Algérie concernée et habilitée à accorder cet hébergement. Cet établissement public souverain jouit des prérogatives de passation de contrats avec des entreprises de sous-traitance, en l’occurrence des start-up offrant des services en matière de création et d’hébergement des sites web. En plus des entreprises de sous-traitance, le ministre a souligné l’existence d’entreprises publiques disposant des capacités techniques et humaines nécessaires, les habilitant à offrir un service d’hébergement des sites web quelle que soit leur taille, à l’instar de la TDA, Algérie presse service (APS) et Algérie télécom, outre les entreprises privées assurant les mêmes missions. A cet effet, il a estimé qu’«il est tout à fait normal que la jeune expérience des sites web réglementés ne dépassant pas encore quatre mois, les expose à certains problèmes», affirmant, néanmoins, que les concernés «ne ménageront aucun effort, chacun dans son domaine de compétence, pour la prise en charge des préoccupations soulevées». Concernant l’amalgame qui est fait entre les sites électroniques réglementés et les réseaux sociaux accessibles à tous, le ministre de la Communication a relevé l’urgence d’organiser ces deux domaines, une urgence, dit-il, «dictée principalement par les dépassements commis via internet qui est utilisé par certains à des fins immorales et anti-professionnelles ciblant ainsi la vie privée des personnes, la stabilité des institutions, la sécurité des peuples et la souveraineté des pays». Dans ce sillage, le ministre a mis en avant la nécessité d’une volonté réelle et une conjugaison des efforts entre les autorités et les propriétaires des moteurs et des réseaux sociaux (à l’échelle internationale) pour la régulation de ce domaine, en plus des lois en vigueur régissant les sites électroniques. Répondant à une question sur la régulation de la domiciliation dans le secteur audiovisuel, le porte-parole du gouvernement a indiqué que son département s’attelait au parachèvement de l’ordonnance préparée à cet effet et relative à l’ouverture des candidatures en vue de l’obtention d’autorisation pour la création de chaînes thématiques. La modification des statuts de la TDA permet à cet établissement de conclure des contrats commerciaux portant diffusion en direct par satellites des services audiovisuels et de s’offrir les capacités satellitaires adéquates à travers les satellites locaux et étrangers, a-t-il dit.
Meriem Benchaouia

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img