21.9 C
Alger
lundi 27 juin 2022

Amizour/ Béjaïa: Les 100 locaux de Merdj-Ouamane transformés en équipements publics

Une délégation de la wilaya, à sa tête le wali, Kamel Eddine Karbouche, s’est rendue avant-hier à la commune d’Amizour où elle a visité plusieurs secteurs dont la santé, le logement, l’agroalimentaire et le sport.

Par Hocine Cherfa

Le wali, accompagné par les responsables de l’APW, entre autres, a visité l’unité de transformation de lait en sachet qui fait face à un problème d’approvisionnement en eau potable. Sur place, il a écouté les doléances exposées par les responsables de l’unité qui lui ont exprimé les difficultés rencontrées pour l’approvisionnement de l’unité en eau potable, empêchant l’usine de fonctionner à plein régime et atteindre sa capacité pratique en production. L’usine produit actuellement 80 000 sachets de lait par jour et pourrait atteindre les 140 000 voire plus par jour, une fois la contrainte exposée levée. Avec une production très élevée, cette unité contribuera amplement à atténuer la crise du lait, vécue ces derniers temps dans certaines grandes agglomérations de lBéjaïa. Au niveau du service d’oncologie à l’EPH de la commune, le premier responsable de la wilaya s’est enquis des conditions de traitement des cancéreux pris en charge dans ce service qui accueille 828 patients. Ces derniers sont confrontés à des difficultés liées au soins intensifs, dont la radio thérapie. Ils sont contraints de se rendre régulièrement à Sétif et Tizi-Ouzou, entre autres, afin de subir des traitements très éreintants. Le wali a demandé aux responsables concernés d’élaborer une fiche technique et la déposer au niveau de la DSP afin d’acquérir un nouveau scanner, l’actuel étant en panne et sa réparation coûterait cher. Une visite a également été effectuée au site du programme de 140 logements LPA dont les travaux ont atteint les 65 % et devraient être achevés en septembre prochain. Mais ce programme accuse un retard pour manque d’approvisionnement en matériaux, notamment le rond à béton dont le coût a connu une hausse sur le marché. Il a été question d’accélérer le rythme de l’exécution des travaux. Au niveau du site accueillant les 810 logements sociaux, la délégation de la wilaya a vérifié, de visu, le taux d’avancement des travaux. Il ressort du constat établi sur les lieux que 392 logements sont déjà finis et le taux d’avancement du reste des logements a atteint les 80 %. «Ces logements devaient être distribués le 5 juillet prochain», a souligné la cellule de communication de la wilaya. Au niveau du village Merdj Ouamane, ce sont les 100 locaux construits les années passées en faveur des jeunes chômeurs et restés depuis inoccupés qui ont été visités dans le but de les transformer en équipements publics selon les besoins des habitants. Ces locaux inoccupés et qui se dégradent de jour en jour, seront transformés en blocs scolaires, polyclinique et autres équipements publics indispensables à la vie, en réponse aux doléances des habitants rencontrés par la délégation sur les lieux.

H. C.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img