20.9 C
Alger
mardi 27 septembre 2022

Amendement de la Constitution: Le RND met en valeur le contenu du projet

Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Tayeb Zitouni, a indiqué, hier à Oran, que le projet d’amendement de la Constitution, soumis au référendum le 1er novembre prochain, est «la Constitution de toute les libertés pour construire l’Algérie nouvelle, basée sur un Etat de droit et de lois».
Lors d’un meeting animé à Oran dans le cadre de la quatrième journée de la campagne référendaire, Tayeb Zitouni a souligné que le projet soumis aux électeurs est «une Constitution des libertés par excellence, dont le pouvoir est celui incarné par le peuple pour construire une Algérie nouvelle, basée sur un Etat de droit, de lois et de libertés».
L’orateur a ajouté que le projet d’amendement de la Constitution «octroie toutes les libertés individuelles, collectives et associatives en consacrant de nombreux articles liés aux libertés», relevant, dans ce contexte, que «le Hirak béni a donné les images les plus éclatantes du civisme comme il a anéanti les complots fomentés contre l’Algérie et a écarté des forces non constitutionnelles».
Le SG du RND a estimé, par ailleurs, que le projet d’amendement de la Constitution «porte des idées et des points positifs qui ont perturbé certains courants», ajoutant que «ce texte contribuera amplement au développement de la société, avec notamment la constitutionnalisation de la société civile et du Haut Conseil de la jeunesse, en donnant plus de contrôle aux élus locaux et en renforçant la supervision des institutions et autres». Il a également mis l’accent sur la nécessité d’«une moralisation de la vie politique, l’élimination de l’argent sale et le renforcement de l’indépendance du pouvoir judiciaire». Concernant le principe relatif à la limitation des mandats électoraux, le même orateur a estimé que l’objectif visé est «le renouvellement de la classe politique en donnant aux jeunes plus de possibilités d’intégrer la vie politique et d’assumer des responsabilités».

TAJ : Le référendum constitutionnel du 1er novembre « est crucial pour l’avenir de l’Algérie »
Le référendum sur le projet d’amendement de la Constitution « est important et crucial pour l’avenir de l’Algérie » et « il est temps » pour le peuple algérien de faire preuve de responsabilité et de conscience pour mener le pays à bon port, a indiqué samedi à Bouira la présidente du parti Tajamoue Amel El Djazair (TAJ), Fatma-Zahra Zerouati.
C’est au cours d’une rencontre de sensibilisation sur le référendum constitutionnel du 1er novembre prochain, tenue au siège de l’Office des établissements des jeunes (ODEJ) de Bouira, que Mme Zerouati a appelé les citoyens à participer « avec toute responsabilité et conscience » à cette consultation électorale, pour, a-t-elle dit, « pouvoir changer les choses et bâtir un Etat moderne et démocratique ».
« La date du 1er novembre est une opportunité pour opérer un véritable changement et remettre le train sur les rails via une constitution qui assure un processus sécurisé et prometteur pour la construction de fortes institutions pour une Algérie meilleure », a insisté Mme Zerouati lors de cette rencontre.
Dans son intervention, l’oratrice a mis en exergue l’importance que revêt l’entraide et la solidarité sociale entre Algériens et Algériennes, qui, sont aujourd’hui, appelés à « être présents » pour choisir un nouveau modèle économique et social pour le pays.

Tinhinane K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img