19.9 C
Alger
samedi 25 juin 2022

Amélioration du service public de l’eau: L’ADE signe un accord avec six micro-entreprises

L’Algérienne des eaux (ADE) de Ouargla a signé des accords avec six micro-entreprises montées par le biais du dispositif de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ), pour contribuer à l’amélioration du service public en matière d’accès à l’eau potable, a-t-on appris, mercredi, auprès des services de l’ADE.
Ces entreprises, spécialisées en hydraulique et plomberie sanitaire, s’occupent notamment de la réparation des fuites sur le réseau, le montage et la désinstallation des compteurs ainsi que la réalisation des branchements individuels, précise l’ADE dans un communiqué.
L’opération intervient en application d’un accord établi entre le ministère des Ressources en Eau et le ministère délégué chargé de la Micro-entreprise, afin de soutenir les efforts du secteur concernant l’amélioration de l’alimentation en eau potable, à travers l’implication de plus de 300 micro-entreprises à l’échelle nationale, a-t-on précisé. Elle vise à accompagner ces micro-entreprises, en leur offrant des projets, en plus de la promotion de l’investissement répondant prioritairement aux besoins des citoyens et la génération des emplois à travers l’incitation des jeunes à l’entreprenariat, a-t-on souligné. Sur un autre volet, l’ADE de Ouargla s’est dotée de plusieurs équipements pour le contrôle de la qualité des eaux. Ces équipements font partie d’un lot qu’avait acquis la direction générale de l’ADE en faveur des laboratoires de ses unités de production et de distribution de l’eau potable à travers le pays, poursuit le communiqué. Pour s’assurer de la qualité de l’eau potable, une moyenne de 20 à 40 échantillons sont quotidiennement prélevés de 140 puits et 73 réservoirs, est-il signalé.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img