32.9 C
Alger
vendredi 12 août 2022

Alors que les mieux cotés choisissent l’Europe : Ruée des footballeurs algériens vers les pays arabes 

Les footballeurs algériens changent de cap ces dernières années et optent de plus en plus pour les championnats des pays arabes où ils ont plus de chance de se faire un nom et de l’argent surtout.

Par Mahfoud M.  

Avec la grave crise dans laquelle est plongé les clubs de la Ligue algérienne, les joueurs ont tous les yeux rivés vers l’extérieur et souhaitent décrocher des contrats professionnels juteux pour pouvoir assurer leur avenir, sachant que la carrière d’un joueur de footballeur reste courte, et il faudra donc assurer son avenir et mettre de l’argent de côté. Les manageurs redoublaient d’efforts aussi pour tenter de placer leurs poulains dans des clubs arabes. Si les transferts vers les championnats arabes étaient légion durant les années passées, il faut savoir que cela se résumait auparavant aux championnats nord-africains, notamment, la Tunisie, le Maroc et l’Egypte, avec des joueurs qui se comptaient sur les doigts, mais maintenant s’exportent partout dans les pays arabes, notamment dans les pays du Golf et même de l’Orient, tel l’Irak et la Jordanie. Ainsi, ce mercato d’hiver on a assisté au transfert de nombreux éléments, dont certains ont brillé alors que d’autres sont considérés comme des joueurs tout juste moyens. L’international Tayeb Meziani, est passé de l’ES Sahel au club d’Abha d’Arabie Saoudite, alors que Benkhemassa qui évoluait au club espagnol de Malaga a opté pour le club égyptien du Zamalek. L’ex-international algérien estime qu’il a fait une bonne affaire, surtout que dans ce club il aura plus de chances de jouer en tant que titulaire contrairement à son ancien club. Toutefois, des joueurs pas connus ont eu la chance de signer dans d’autres clubs arabes. C’est le cas du jeune Oussama Bouletouak du DRB Tadjenant qui a opté pour Zaoura d’Irak, alors que Tizi Bouali du WAT a paraphé un contrat avec un autre club d’Irak, à savoir, El Mina (le port). Par ailleurs, la ruée vers le championnat tunisien continue, avec Frifer qui a signé avec le club de Chabab El Moustakbal.

L’Europe pour les plus cotés
Si un bon nombre de joueurs algériens ont opté pour des clubs arabes, d’autres compatriotes ont opté pour des championnats européens, mais il faut dire que cela touche des éléments plus cotés. Ainsi, la star de l’EN, Youcef Belaïli, a signé pour le club français de Brest. C’est un transfert surprise pour ce dernier, surtout qu’on le donnait partant pour un autre club arabe, et un possible retour en Arabie saoudite où l’Itifak l’attendait après avoir été contacté à la fin de l’aventure des Verts en CAN 2022. De son côté, l’attaquant Islam Slimani et après un court passage en France avec l’OL est revenu dans son ancien club portugais, le Sporting Lisbonne. «Super slim» a préféré évoluer dans un terrain connu, où il avait vécu de très beaux moments à l’entame de son expérience professionnelle en Europe.  Pour sa part, Oussama Derfalou, a opté pour PEC Zwolle, en prêt du Vitesse Arnhem, aux Pays Bas. Il faut dire que ce dernier a acquis une certaine expérience qui lui permet de jouer encore en haut niveau en Hollande.
Mahfoud M.      

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img