20.9 C
Alger
samedi 25 juin 2022

ALLOCATIONS  CHOMAGE  A MOSTAGANEM : Le wali prend  les devants

Une allocation chômage est instituée pour la première fois en Algérie. A l’instar des autres wilayas cette décision des pouvoirs publics de venir en aide aux jeunes demandeurs d’emplois  a été admirablement saluée. Faut-il   rappeler que la situation s’est aggravée depuis le début de la crise sanitaire qui a fortement impacté l’économie du pays, réduisant gravement les opportunités d’emploi. Cette allocation est destinée aux jeunes chômeurs primo-demandeurs d’emploi, âgés entre 19 et 40 ans et son entrée en  vigueur est fixée pour le mois de mars. Il est certain comme dans toute l’Algérie ,  dans chaque wilaya , la problématique du chômage a été l’une des préoccupations majeures du chef de l’exécutif de Mostaganem. Ce dernier a déployé des efforts colossaux afin d’impulser l’emploi surtout pour les jeunes diplômés des universités. La décision  du Président de la République de lever les obstacles sur les investissements a été entérinée savamment par le Wali Aissa Boulahya .Ceci a permis de débloquer des investissements qui ont généré un nombre considérable de postes de travail. Aujourd’hui l’allocation chômage est une bouffée d’air pour les jeunes sans activité. C’est ainsi que le chef de l’exécutif a pris les devants  mettant  sur pied une organisation afin d’optimiser l’opération. A cet effet le wali accompagné de Idriss Abbassa président de l’APW, a réuni au niveau de son cabinet les directeur de l’Emploi, de l’Anem, d’Algérie poste, de la CNAS et celui de la CASNOS. Cette réunion de travail s’est focalisée  sur  les méthodes et les moyens de prise en charges de l’allocation chômage. C’est au niveau des agence de l’emploi de Mostaganem, Sidi Ali , Ain Tedlès et Mazagran que l’action de dépôt des dossiers devra être organisée. En examinant la situation  le chef de l’exécutif prend des décisions séance tenante afin de faciliter aux demandeurs de cette allocation le meilleur accueil et le meilleur  accompagnement. Il a décidé, par ailleurs, de mettre à la disposition des agences du personnel supplémentaire afin de décompliquer les opérations de réception des dossiers  et de leur examen. Certaines agences sont exigües pour l’accueil en masse des éventuels bénéficiaires. Par conséquent,  le wali met à la disposition de l’opération des locaux supplémentaires dument équipés garantissant son succès. Par ces mesures , il  veut éviter aux jeunes les tracasseries administratives en instruisant les responsables de l’emploi à ne pas exiger des dossiers lourds et de prendre en charges certains documents en les demandant directement aux services concernés. D’autre part  il a instruit le directeur d’Algérie Poste d’ouvrir des comptes CCP aux jeunes mais par le biais des agences de l’emploi. Enfin pour ce qui concerne l’inscription sur la plateforme numérique elle a débuté le 25 février  permettant ainsi des facilitations supplémentaires.

Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img