24.9 C
Alger
jeudi 30 juin 2022

Allocation chômage: Versement dès aujourd’hui de 13 000 DA aux demandeurs

«À partir du lundi 28 mars, l’allocation chômage estimée à 13 000 dinars commencera à être versée au niveau des bureaux de poste à plus de 500 000 sans emploi», a annoncé, hier, Mohamed Charaf Eddine Boudiaf, directeur général de l’insertion et de l’emploi au ministère du Travail, sur les ondes de la Radio nationale.Il a indiqué que «42 % des inscrits n’ont pas de diplôme, alors que 36 % sont diplômés universitaires et 20 % sont diplômés des centres et instituts de formation professionnelle». Le même responsable a également souligné que «la plateforme numérique ‘’Minha’’, lancée le 25 février dernier, a été simplifiée et développée par l’Agence nationale de l’emploi, sous la tutelle des cadres du ministère, afin de faciliter l’opération d’inscription des demandeurs». Il a également signalé que cette plateforme numérique a permis de révéler la réalité du chômage en Algérie. Dans le même contexte, Boudiaf a révélé qu’«à ce jour, plus de 1,8 million de demandes d’allocation chômage ont été enregistrées sur la plateforme numérique», précisant que plus d’un million de demandeurs ont pris rendez-vous pour déposer leurs dossiers. L’intervenant sur les ondes de la Chaine 1 a, par ailleurs, précisé qu’«il y a beaucoup de dossiers qui ont été retirés de la liste des attributaires de l’allocation chômage en raison du non-respect des conditions prévues par le décret sur l’allocation chômage». Selon le même responsable, la plupart des dossiers rejetés ne remplissaient pas trois conditions de base, dont la première est le non-respect de la condition de non existence de revenu pour le bénéficiaire. La deuxième raison est que la situation vis-à-vis du service national n’a pas été réglée et que ce type de demandeur de bourse a d’autres opportunités d’en bénéficier à l’avenir, en soumettant à nouveau sa candidature après avoir rempli cette condition. Quant au troisième motif, il concerne les conjoints, où les dossiers de certains d’entre eux ont été abandonnés en raison de l’existence de revenus familiaux de l’un des conjoints. Le directeur général de l’insertion et de l’emploi au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale a annoncé «l’intégration définitive prochaine de plus de 181 000 agents municipaux et éducatifs qui travaillent dans le système de l’action sociale». En outre, Il est à rappeler que pour bénéficier de cette allocation dont le montant est de 13 000 DA, le chômeur primo-demandeur d’emploi doit remplir plusieurs conditions citées dans ce décret, à savoir être titulaire de la nationalité algérienne, résider en Algérie et être âgé entre 19 et 40 ans. Il est aussi exigé d’être inscrit comme chômeur primo-demandeur d’emploi auprès des services de l’Anem depuis au moins six mois, ne pas disposer d’un revenu, quelle que soit sa nature, justifier sa situation vis-à-vis du service national et ne pas être inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur ou de formation professionnelle. Le bénéficiaire ne doit pas avoir déjà bénéficié des dispositifs publics de soutien à la création et à l’extension d’activités, d’aide à l’insertion professionnelle et d’aide sociale, alors que le conjoint ne doit disposer d’aucun revenu, quelle que soit sa nature. Les détenus ayant purgé leur peine et ne disposant pas de revenu bénéficieront également de cette allocation. Pour ce qui est du suivi et du contrôle de ce dispositif, ils sont assurés par les services de l’Anem, en relation avec les services déconcentrés du ministère chargé de l’Emploi.
Thinhinane Khouchi

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img