10.9 C
Alger
samedi 24 février 2024

Algérie-Turquie: Des opérateurs économiques explorent les opportunités d’investissement commun

Des opérateurs économiques algériens et turcs ont exploré, lors d’une rencontre à Alger, les opportunités d’investissement commun disponibles dans divers secteurs, en vue de renforcer le partenariat et la coopération entre les deux pays.
Organisée par le Centre arabo-africain d’investissement et de développement (CAAID), en coopération avec le Conseil des exportateurs turcs et l’Association Uludag des exportateurs turcs, la rencontre a été placée sous le thème «Algérie-Turquie : négociations commerciales bilatérales».
A cette occasion, le président du CAAID, Mohamed Amine Boutalbi, a souligné que cette rencontre visait «à promouvoir les relations économiques bilatérales, à travers la vulgarisation des opportunités commerciales et de partenariat disponible de part et d’autre» et «à faire la promotion des produits des deux pays, en sus de l’examen de leurs potentialités d’investissement».
Pour M. Boutalbi, il s’agit d’exploiter l’opportunité offerte par l’amélioration du climat d’investissement en Algérie, à la faveur de la nouvelle loi sur l’investissement, l’ouverture d’opportunités de partenariat dans le secteur privé, l’adoption du principe gagnant-gagnant et le renforcement de la transition technologique, l’objectif étant de conclure des partenariats escomptés entre les deux parties, notamment avec la participation de près de 40 opérateurs turcs, représentants plusieurs secteurs, à cette rencontre.
Parmi les secteurs les plus importants, le président du CAAID a cité l’industrie, les machines, les produits de bois et le textile. De son côté, l’ambassadeur de la République de Turquie en Algérie, Mujahid Kucuk Yilmaz, a affirmé que cette rencontre «permettra d’améliorer les relations algéro-turques», rappelant la récente visite officielle du président turc, Recep Tayyip Erdogan en Algérie et qui a abouti à la signature de plusieurs accords.
A cet égard, il a appelé les exportateurs turcs à «veiller au rapport qualité-prix pour atteindre dans les plus brefs délais l’objectif de 10 milliards de dollar
d’échanges commerciaux entre les deux pays».
Par ailleurs, le membre du conseil d’administration de l’Union des constructeurs automobiles dans la région turque d’Uludagh, Ertugrul Tuna Arinci, a salué le statut important de l’Algérie pour les opérateurs turcs, soulignant «la nécessité de renforcer et de développer les relations commerciales bilatérales en exploitant les opportunités disponibles dans les deux pays».
Fatah S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img