25.9 C
Alger
mardi 28 juin 2022

Algérie-Qatar / des relations en constante évolution : Le Président Tebboune en visite d’Etat à Doha

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a entamé, hier, une visite d’Etat de deux jours au Qatar, à l’invitation de l’Emir Cheikh Tamim ben Hamad Al-Thani.

Par Massi Salami

Cette visite «s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations fraternelles entre les deux peuples frères et de la promotion de la coopération bilatérale, en consécration des relations solides et séculaires unissant les deux peuples et les dirigeants des deux pays», a indiqué, vendredi, un communiqué de la Présidence de la République. Abdelmadjid Tebboune aura également à participer au 6e Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF), prévu à Doha, a indiqué la même source. Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani a déjà rencontré le Président Tebboune en février 2020, à l’occasion d’une visite officielle effectuée en Algérie.
Les deux parties se sont félicitées, lors de cette visite, de l’évolution «positive» des relations établies entre les deux pays et convenus d’«élargir les domaines de coopération de manière à exploiter les capacité des deux pays». En effet, les relations entre l’Algérie et le Qatar connaissent une dynamique qui se traduit par un échange de visites entre les responsables des deux pays. A mi-janvier dernier, le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, avait effectué une visite en qualité d’envoyé personnel du président de la République. Il a été reçu, à Doha, par l’Emir de l’Etat du Qatar à qui il a remis une lettre du Président Tebboune. Les deux parties avaient évoqué, lors de cette rencontre, les relations bilatérales ainsi que les perspectives prometteuses de développement de la coopération bilatérale, notamment dans les domaines commercial, économique et d’investissement, conformément aux directives des dirigeants des deux pays, partant de leur souci de consolider les liens de solidarité et de coopération et de renforcer la coordination et l’action commune, au service des questions qui intéressent la nation arabe, à leur tête la cause palestinienne. Le prochain sommet arabe prévu à Alger a été également évoqué. En novembre dernier, le nouvel ambassadeur qatari, après avoir remis ses lettres de créances au président de la République, a mis en avant les pas franchis dans la coopération bilatérale, affirmant la possibilité de booster ce processus vers de plus amples perspectives, eu égard aux potentialités que recèlent les deux pays. Sur un autre plan, l’Algérie et le Qatar œuvrent à réaliser un saut qualitatif en matière de coopération économique et commerciale. Une orientation décidée lors de la première réunion du Conseil d’affaires mixte algéro-qatari, tenue en avril dernier par visioconférence. Le ministre du Commerce, Kamel Rezig et le ministre qatari du Commerce et de l’Industrie, Ali Ahmed Al Kuwari, avaient convenu, lors de ce Conseil, de «booster la coopération économique et commerciale entre les deux pays en encourageant le partenariat et l’investissement». Le ministre algérien avait affirmé que cette réunion «établira de nouveaux partenariats entre les deux pays et ouvrira de larges perspectives à la relance des projets d’intérêt commun pour répondre aux besoins et aspirations des opérateurs économiques des deux pays», alors que son homologue qatari avait plaidé pour l’encouragement des investissements entre l’Algérie et le Qatar et l’élargissement des partenariats dans les secteurs-clés comme l’industrie, le commerce, les industries alimentaires, les industries manufacturières, le tourisme, les services, les énergies renouvelables et autres. Pour rappel, la coopération bilatérale a connu un bond qualitatif, notamment après la mise en place du complexe AQS, sis à Bellara (Jijel), considéré comme le fruit d’un partenariat fructueux de l’ordre de 2 milliards de dollars. Dans le domaine des télécommunications, faut-il souligner que l’opérateur de la téléphonie mobile Ooredoo, installé en Algérie depuis 2004 et classé en troisième place sur le marché algérien, compte jusqu’à ce jour quelque 12,5 millions d’abonnés aux technologies 3G et 4G. Dans le domaine du sport, Nasser Al-Khelaifi, président du Conseil d’administration du réseau qatari «BeIn Sports», également président de Qatar Sports Investments, avait assuré, au terme d’une audience que lui a accordée le Président Tebboune, que sa visite en Algérie serait le début de relations communes avec les sociétés BeIn Sports, avec l’ouverture d’une branche du réseau «BeIn Sports» en Algérie qui s’apprête à organiser les JM-Oran 2022. Aussi, le président de la République avait reçu, en janvier dernier, cheikh Jassim Bin Hamad Al-Thani, représentant personnel de l’Emir de l’Etat du Qatar, qui lui a remis le porte-drapeau de la Coupe arabe, remportée par la sélection nationale en décembre dernier.
M. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img