31.9 C
Alger
dimanche 14 août 2022

Algérie/France – Lamamra : « L’Algérie ne peut pas compromettre sa dignité pour la coopération »

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, a qualifié de « grave erreur » les propos du président français Emmanuel Macron sur l’Algérie. Le chef de la diplomatie algérienne dans une déclaration, jeudi, à l’agence de presse turque « Anadolu » en marge de la troisième réunion Afrique-Italie, a affirmé que l’Algérie rejette toute ingérence dans ses affaires internes. « Nous avons répondu (aux propos de Macron) comme nous devrions répondre, très fortement et très fermement », a-t-il indiqué.

Il s’agit d’une question qui concerne le peuple algérien, seul qualifié à s’élever contre ces propos hostiles et « défendre collectivement notre indépendance et notre souveraineté face à ce que nous considérons comme une grave erreur de la part des autorités françaises », précise le ministre.

« Nous faisons comprendre à tous les partenaires et en particulier la France que l’Algérie ne peut pas compromettre sa dignité pour la coopération et l’Algérie ne peut accepter aucune interférence dans ses affaires internes », a souligné Ramtane Lamamra, reconnaissant que l’Histoire de l’Algérie avec la France est  » complexe et difficile ». Il a estimé par ailleurs, que « quelle que soit la crise que traverse les relations algéro-françaises, elle n’aura pas d’impact sur les relations de l’Algérie avec des pays frères comme la Turquie ».

Sur un autre plan, le ministre des AE s’est entretenu avec le président de la Commission des affaires étrangères de la Chambre des députés du Parlement italien, Piero Fassino, avec lequel il a évoqué les voies de renforcer la diplomatie parlementaire et de la hisser au niveau du partenariat stratégique entre l’Algérie et l’Italie.

La questions de « renforcer la diplomatie algérienne et de la hisser au niveau du partenariat stratégique entre l’Algérie et l’Italie a été au centre des entretiens que j’ai eus avec Piero Fassino, président de la Commission des affaires étrangères de la Chambre des députés du Parlement italien, outre l’échange de vues sur la situation dans le Bassin méditerranéen et le rôle pivot et naturel de notre pays au service de la stabilité », a-t-il tweeté. Le ministre des Affaires étrangères, en déplacement en Italie, a par ailleurs, visité, jeudi, un site archéologique situé au cœur de Rome, où le roi numide Jugurtha, qui a mené une guerre sans merci contre les Romains, a été emprisonné avant de mourir de faim. « Une pièce de l’histoire de l’Algérie viscéralement ancrée dans le cœur de Rome. Le dernier lieu où le roi numide Jugurtha, fils de Cirta et petit-fils de Massinissa a été emprisonné. Il y mourut en l’an 104 av.J-C après une guerre sans merci contre les Romains qui a duré 7 ans », a écrit

Lamamra sur son compte officiel Twitter.

Aomar Fekrache   

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img