23.9 C
Alger
mardi 16 août 2022

Alger: Des partis politiques et organisations de la société civile proclament une déclaration de soutien au peuple sahraoui

Plusieurs partis politiques et organisations de la société civile ont proclamé, samedi, lors d’un rassemblement de solidarité, une déclaration de soutien au peuple sahraoui, dans laquelle ils ont dénoncé les manœuvres et la politique d’hostilité que mène le Maroc avec les pays du voisinage.
Réunis au siège de l’ambassade de la République sahraouie à Alger, les participants au rassemblement ont affirmé, dans la déclaration de soutien sanctionnant cette initiative qui coïncide avec le 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, leur position aux côtés du peuple sahraoui, plaidant par là même pour l’exécution des décisions onusiennes permettant aux Sahraouis d’exercer leur droit au référendum sur l’autodétermination.
Le président du Front de l’Espoir national, Ahmed Ayachi Tidjani, a fustigé, au nom des partis participants, «les manœuvres instrumentalisées, désespérément, par le Makhzen occupant pour tenter d’imposer la politique du fait accompli», en allusion aux conspirations et aux violations des droits de l’Homme dans les territoires occupés. Il a également dénoncé «le revirement de la position du Royaume d’Espagne», puissance administrante, dans le conflit.
Ont pris part au rassemblement les partis du Mouvement d’entente nationale, l’Union pour le rassemblement national (URN), le Parti du renouveau et du développement (PRD) ainsi que le Mouvement national des travailleurs algériens (MNTA).
De son côté, le président de l’Organisation nationale pour la consolidation de la culture de la paix et la citoyenneté (ONCCPC), Kamel Ayache, a appelé, au nom des organisations du mouvement associatif participant, à appuyer la légalité internationale en application des résolutions de l’ONU relatives à la décolonisation et au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination, à travers l’organisation d’un référendum régulier.
Dans le cadre de cette initiative qui coïncide avec le 60e anniversaire du recouvrement de la souveraineté nationale, l’ambassadeur sahraoui en Algérie, Abdelkader Taleb Omar, a félicité l’Algérie, peuple et gouvernement. «L’Algérie n’a pas tiré profit à elle seule de son indépendance, puisque tous les peuples opprimés et colonisés à travers le monde en ont tiré profit», a-t-il dit, ajoutant que «l’Algérie ne cesse de défendre les mouvements de libération et les causes justes».
M. Taleb Omar a salué la position constante de l’Algérie en faveur de la cause sahraouie et du droit des peuples à l’autodétermination, saluant l’initiative des partis politiques et des associations de la société civile soutenant les Sahraouis.
L’ambassadeur sahraoui a dénoncé le revirement de la position de Madrid, précisant que l’écrasante majorité du Parlement espagnol a exigé que cela soit corrigé.
Le diplomate a exprimé le souhait que la visite de l’Envoyé personnel du Secrétaire général des Nations unies au Sahara occidental, Staffan de Mistura, dans la région apporte du «nouveau» et permette de trouver une solution pour sortir de l’impasse, espérant que l’ONU entame sérieusement la mise en œuvre de ses résolutions relatives à la question de décolonisation du Sahara occidental. «Il est temps de soutenir la légalité internationale, de mettre en œuvre les résolutions de l’ONU et de mettre fin au double standard et à la sélectivité dans la mise en œuvre des résolutions».
R. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img