20.9 C
Alger
samedi 1 octobre 2022

Ain EL Hamam et Bouzeguène : La livraison des hôpitaux confrontée à l’inexistence des réseaux d’assainissement, de gaz et d’électricité 

La date de livraison de deux nouveaux établissements hospitaliers à Tiz Ouzou a été annoncée mercredi dernier à l’occasion de la tenue de la session ordinaire de l’assemblée populaire de wilaya.

Hamid M.

Le directeur local des équipements publics a, en effet, précisé que l’hôpital de Ain El Hamam sera livré avant la fin de l’année 2022 et celui de Bouzeguène durant le premier trimestre 2023. Néanmoins des élus ont affiché des réserves quant à la livraison de l’hôpital de Ain El Hamam dans les délais annoncés si aucune mesure immédiate n’est prise pour son raccordement aux réseaux de gaz, d’assainissement, d’alimentation en eau potable et téléphoniques inexistants dans la zone de son implantation.  La commission d’aménagement du territoire et du transport de l’APW fait même état d’absence de logements d’astreinte au profit du personnel en raison du problème du foncier ainsi que la non inscription d’un bassin de décantation des eaux usées afin de préserver les sources d’eau potable situées dans la même zone .Alors que le site abritant l’hôpital de Bouzeguène est confronté au problème du retard dans sa viabilisation en plus des mêmes manquements que celui de Ain El Hamam.  Dans le même sillage, il a été  fait état d’un énorme retard dans le chantier de réalisation de l’hôpital de Maatkas actuellement à l’arrêt en raison d’une conduite d’AEP traversant le site du projet. Les élus annoncent une réunion est annoncée pour les prochains jours pour tenter de relancer le projet. Par ailleurs, le même responsable a annoncé l’examen de l’attribution des travaux  de voirie réseaux et divers (VRD) restants à réaliser du stade de 50.000 places de Tizi Ouzou au profit de l’entreprise EURL TGCTF par la commission sectorielle des marchés  du ministère de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville ce dimanche. Alors qu’il a été procédé mardi dernier à l’ouverture des plis des entreprises ayant soumissionné pour l’autre lot du même projet, à savoir, les travaux de corps d’état secondaires et techniques (CES et CET), selon la même source.

H.M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img