15.9 C
Alger
lundi 20 mai 2024

Agriculture/Start-up Lancement de la 4e édition du concours Africa Sipsa Innov Award

Le ministre de l’Economie de la connaissance, des Start-up et des Micro-entreprises, Yacine El Mahdi Oualid, a donné, samedi à Alger, le coup d’envoi de la 4e édition du concours de l’innovation dans le secteur de l’agriculture en Afrique «Africa Sipsa Innov Award 2024», organisé par le cercle de réflexion de l’incubateur Filaha Innov (GRFI).
Ce concours est destiné aux porteurs d’idées et de projets innovants africains dans les différentes filières de l’agriculture, mais aussi de l’agroalimentaire, de la pêche et de l’aquaculture, expliquent ses initiateurs lors de la cérémonie du lancement. Le trophée de cette édition, auquel participe 39 start-up algériennes et africaines, est baptisé «Trophée Sid-Ahmed- Ferroukhi», en hommage à l’ancien ministre de l’Agriculture, décédé en juin 2022.Dans son allocution, M. Oualid a souligné l’intérêt porté par son département aux jeunes innovateurs dans l’agriculture, précisant que plus de 200 start-up labellisées activent dans ce secteur.
«Ces start-up contribuent grandement à l’intégration des nouvelles technologies dans le secteur agricole pour optimiser les rendements, notamment à travers des systèmes d’irrigation intelligents et des systèmes de surveillance et de contrôle à distance des fermes agricoles», a-t-il indiqué. Outre le soutien et l’accompagnement des start-up, le ministre a tenu à rappeler que son département est également chargé de financer les micro-entreprises des jeunes promoteurs dans les domaines de l’agriculture et de l’aquaculture.
De son côté, le président de l’incubateur Filaha Innov, Amine Bensemmane, a mis en avant l’intérêt de cette initiative qui permet d’encourager les jeunes à développer des solutions innovantes pour une agriculture durable et intelligente, en réitérant l’engagement de l’incubateur à soutenir l’entrepreneuriat dans ce domaine.
Les projets présentés par les candidats en lice seront évalués par un comité d’experts avant que les résultats soient annoncés à l’occasion de la 22e édition du Salon Sipsa-Filaha et Africa Food Export, prévue du 20 au 23 mai au Palais des expositions (Pins maritimes-Alger).
Cet événement verra la tenue de la Conférence panafricaine sur le débat alimentaire (The Panafrican Food debate-Algiers edition), le 20 et le 21 mai prochain, sous le thème «Bâtir une coprospérité alimentaire en Afrique». Organisée en partenariat avec l’Institut sénégalais de recherche agricole, cette rencontre sera l’occasion de réfléchir à une action commune et échanger les expériences entre les différents experts afin de faire face aux défis des changements climatiques et assurer la sécurité alimentaire à toutes les populations de la région, a expliqué le vice-président du GRFI, Brahim Zitouni.
L’objectif consiste à «stimuler le commerce Sud-Sud et construire progressivement une aire de coprospérité régionale pour faire face au défi climatique et démographique», a-t-il ajouté. La conférence regroupera des représentants de 10 pays africains (Algérie, Tunisie, Libye, Mauritanie, Mali, Sénégal, Niger, Burkina Faso, Côte d’Ivoire et Sahara occidental) ainsi que des représentants de la FAO et de la Banque de développement africaine (BAD). Farid M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img