22.9 C
Alger
samedi 13 août 2022

Agriculture : Le blé profite de la crise ukrainienne, suivi par le maïs

Les cours du blé américain ont profité, lundi, de l’escalade de la crise ukrainienne pour grimper, clôturant à leur plus haut niveau depuis quasiment un mois et entraînant le maïs dans leur sillage.

Par Salem K.

«La situation en Ukraine et en Russie rend le marché nerveux», a commenté Jason Britt, du courtier Central State Commodities. «L’Ukraine pèse 16 % des exportations mondiales de blé, donc le moindre conflit ou coup de chaud là-bas va faire réagir les opérateurs». Les Etats-Unis ont placé jusqu’à 8 500 militaires en état d’alerte, prêts à rejoindre les troupes de l’Otan en cas d’invasion de l’Ukraine par la Russie, a annoncé, lundi, le Pentagone. Déjà mal orienté par les nouvelles de la météo en Amérique du Sud, le soja a aussi pâti d’un mauvais chiffre d’inspection à l’exportation, publié lundi par le ministère américain de l’Agriculture (USDA), et en baisse de 25 % par rapport à la semaine précédente. Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en mars 2022 a gagné 1,29 % à 8,0050 dollars contre 7,8000 vendredi. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison le même mois a avancé de 0,77 % à 6,2100 dollars contre 6,1625 à la précédente clôture. Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en mars a cédé 0,79 % à 14,0300 dollars contre 14,1425 vendredi.

S. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img