23.9 C
Alger
vendredi 1 juillet 2022

Agriculture à Mostaganem: Le cycle de maturation perturbé par la cueillette précoce

Selon un communiqué de la Direction des services agricoles de la wilaya de Mostaganem, les conditions climatiques exceptionnelles de ce début de printemps ont un peu bouleversé les cycles des cultures maraîchères, notamment la filière de la pomme de terre. On apprend qu’une superficie totale de 11 800 ha avait été ensemencée en pomme de terre entre les mois de décembre 2021 et janvier 2022. La récolte a été lancée en ce début d’avril sur une superficie de 500 ha et les estimations en rendement étaient de 320 quintaux à l’hectare. On apprend, par ailleurs, que la Direction des services agricoles avait pris toutes les dispositions en matière de prix pour préserver le pouvoir d’achat des consommateurs, d’une part, et du producteur, d’autre part, en favorisant les capacités de stockage avec l’abondance et la disponibilité de ce produit très demandé et autres fruits et légumes pendant le mois sacré du ramadhan.En revanche, il s’avère que la récolte de la pomme de terre de saison en ce moment est un peu précoce, du fait que le tubercule n’a pas atteint son cycle de maturation. Il fallait que la récolte de la patate ait lieu au début du mois de mai, une fois que les feuilles deviennent sèches et brunes pour préserver la valeur nutritive de la patate, dira un agronome. Il ajoutera qu’il est important de connaître d’abord la variété de pomme de terre pour déterminer le moment de sa récolte. La récolte se fait aussi lorsque les parties aériennes, feuilles et tiges, sont fanées et couchées au sol. Ceci est aussi valable pour déterminer le moment de sa récolte. Selon lui, il y a des variétés hâtives ou précoces qui se récoltent 70 à 90 jours après la plantation, comme par exemple l’Amandine, la Belle de Fontenay, la Sirtema. Les experts rapportent qu’il est inutile de récolter les pommes de terre avant que le feuillage soit totalement jauni. Cette étape indispensable de jaunissement indique que la récolte est imminente. En revanche, les variétés moyennement précoces ou demi-précoces sont à maturité entre 90 et 120 jours. On y trouve la Bintje, la Charlotte, la Monalisa. Comme il y a des variétés tardives, comme la Pompadour et la Roseval, qui peuvent se récolter entre 120 et 150 jours. A Mostaganem, on a cueilli prématurément ce tubercule juste pour satisfaire le marché et prétendre baisser les prix à la consommation. Aussi apprend-on d’autres sources que la récolte précoce de ce tubercule n’est pas recommandée pour être consommé. La pomme de terre qui n’arrive pas à terme de maturité peut provoquer des maladies.
Lotfi Abdelmadjid

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img