10.9 C
Alger
samedi 24 février 2024

Aérogare Abane-Ramdane de Béjaïa: Les travaux de réaménagement réceptionnés à la fin de l’année

Les travaux d’aménagement de l’aérogare Abane-Ramdane de Béjaïa, lancés depuis quelques années, devraient être réceptionnés à la fin de l’année en cours.

Par Hocine Cherfa
C’est ce qui ressort de la visite d’inspection effectuée par le wali de Béjaïa, Kamel Eddine Karbouche, ces derniers jours. Inspecté dimanche dernier, le chantier a connu un taux d’avancement appréciable de 80 % et les travaux semblent avancer à un rythme appréciable. Selon les explications fournies sur place, la mise en service de cette nouvelle aérogare interviendra dans les prochains mois, soit après l’achèvement des dernières retouches. «Les travaux d’extension de l’aérogare internationale de Béjaïa devraient être réceptionnés la fin de l’année en cours», a indiqué le premier responsable de la wilaya à l’issue de sa déclaration sur Radio Soummam. Le chef de l’exécutif de wilaya a également fait part de «la mise en service des travaux d’extension et de protection maritime de la piste d’atterrissage de l’aéroport Béjaïa». Le taux d’avancement de ces travaux approche les 70 %. «Les travaux du bout de piste engagés précédemment dans le cadre de la modernisation de l’aéroport seront également livrés la fin de l’année en cours, selon les explications fournies par les entreprises et le maître d’ouvrage», a déclaré à radio Soummam M. Karbouche, qui est revenu sur les rencontres organisées pour l’accompagnement des investisseurs et les opérations engagées, entre autres. Le premier responsable de la wilaya a, par ailleurs, instruit l’entreprise réalisatrice à redoubler d’efforts pour livrer le projet dans des délais courts. Pour rappel, les travaux d’extension de cette aérogare, d’une superficie de 780 m² et un coût de 4,5 milliards de centimes, ont accusé un grand retard dû à plusieurs arrêts des travaux. Pour rappel, la décision de l’extension de l’aérogare, la protection maritime (inondation) et l’extension de la piste d’atterrissage de l’aéroport Abane-Ramdane qui devait passer 2 400 à 3 000 mètres avait été prise en 2009, mais depuis les choses ont stagné. Les travaux ont concrètement débuté en 2019. S’agissant de l’extension de l’aérogare, le but était alors de doubler sa capacité d’accueil de 100 000 à 200 000 voyageurs par an. En février dernier, le projet était carrément à l’arrêt alors que le taux d’avancement des travaux n’était que de 46 %. Le ministre des Transports qui avait été saisi par le wali, n’a pas hésité à se rendre sur les lieux et les travaux ont été relancés dans de meilleures conditions. La mise en service de cette infrastructure après sa transformation permettra, à coup sûr, de faire face aux flux importants de voyageurs transitant par l’aéroport de Béjaïa qui connaît un important dynamisme, notamment pendant la saison estivale.
H. C.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img