32.9 C
Alger
vendredi 12 août 2022

Abrogation

Si l’accès à l’avortement est devenu au fil des décennies un droit sacralisé en France, il n’en est pas de même partout et surtout pas aux États-Unis où la question n’a eu de cesse d’agiter l’opinion publique et la classe politique. Or, aujourd’hui, la décision de la Cour suprême américaine d’annuler la jurisprudence garantissant le droit des Américaines à avorter a eu un fort impact sur la classe politique française, certains connectant cette décision d’outre-Atlantique avec l’arrivée massive de députés du Rassemblement National au Parlement. Le député RN fraîchement élu de l’Oise, Philippe Ballard, a de son côté refusé de commenter la question. «On est souverainistes, donc on ne va pas se mêler des affaires des autres». Tandis que l’arrêt de la Cour suprême américaine permettant aux États d’interdire l’avortement s’ils le veulent suscite un tollé dans la sphère politique française, le RN se refuse à tout commentaire. La question ne concerne pas la France, explique Ballard. «Je suis parlementaire et porte-parole d’un parti politique français», a justifié l’élu. Tout en éludant la question, le député a rappelé la position «claire» de son parti sur le sujet. «La loi Veil, on n’y touche pas», a-t-il martelé, et «l’IVG doit être autorisée». Il a en revanche rappelé que son parti a voté contre l’allongement du délai de l’IVG de 12 à 14 semaines, tout comme LR. Une proposition de loi LREM qui tranchait avec la position d’Emmanuel Macron, défavorable «à titre personnel» à l’allongement du délai. «Il va pourtant bien falloir se prononcer puisque la NUPES va proposer un texte de loi pour inscrire le droit à l’IVG dans la Constitution», a réagi sur Twitter le député insoumis Manuel Bompard. «On ne sort de l’ambiguïté qu’à ses dépens», a taclé l’Insoumis. Plus tôt hier matin, le groupe LREM a annoncé déposer une proposition de loi pour inscrire le respect de l’IVG dans la Constitution. La position du FN, devenu RN, n’a pas été constante sur le sujet du droit à l’avortement. Marine Le Pen elle-même n’a jamais été contre ce droit. Dès 2002, la fille de Jean-Marie Le Pen prenait ses distances avec la ligne officielle du parti qui prévoyait l’abrogation des lois pro-IVG. «L’avortement, mettant en cause un tiers, l’enfant à naître, ne peut être tenu pour légitime ; quant à la Nation, elle doit pourvoir à sa continuité dans le temps. Allant donc contre le Bien commun de notre pays, les lois sur l’IVG seront abrogées», précisait le programme de 2002 Pour un avenir français. «Vous nous voyez traduisant les femmes qui auraient avorté devant des tribunaux ?», réagissait de son côté Marine Le Pen, tout en qualifiant l’avortement comme «un drame» dans son autobiographie en 2006. En 2012, la présidente du parti estime qu’il faut en réduire le nombre et lutter contre les «dérives», notamment les «avortements de confort», envisageant une restriction du remboursement, ce qui lui vaudra de nombreuses critiques. La campagne de 2017 est marquée par un tournant vers le statu quo. Marine Le Pen se dédie : «En 2012, j’ai évoqué ce sujet pendant la présidentielle comme une forme de concession en réalité à ceux qui avaient fait le choix de Bruno Gollnisch», avouera-t-elle. Lorsque sa nièce Marion Maréchal, alors députée FN, estime qu’il faut «revenir sur le remboursement intégral et illimité de l’avortement», elle est sévèrement recadrée. «Cela ne fait pas partie du programme pour la présidentielle», rappelle Florian Philippot, alors numéro 2 du parti. Marion Maréchal «a son opinion, elle a bien le droit», mais «le droit à l’IVG évidemment sera là, rien ne sera changé dans les remboursements, rien ne changera», avait-il insisté. L’importation du débat américain sur l’avortement n’est finalement pas très étonnante à l’heure où une partie de la population et même de la classe politique, à gauche et à l’extrême-gauche, importe systématiquement et sans discernement des thématiques pourtant viscéralement américaines en tentant de les instrumentaliser à des fins militantes et électoralistes.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img