25.9 C
Alger
lundi 27 juin 2022

A un mois des examens de fin d’année: Les candidats au Bac désertent les lycées et s’orientent vers les cours de soutien

Les dates des examens de fin d’année, fixées par le ministère de l’Education nationale, approchent à grands pas. Les candidats à l’examen du BEM multiplient les séances de révision et ceux du baccalauréat ont carrément décidé de déserter les bancs des établissements pour s’orienter vers les cours de soutien.

Par Thinhinane Khouchi
Un mois seulement sépare les élèves des examens du BEM et du Bac. En effet, le calendrier des examens scolaires au titre de l’année 2022 a fixé la date de déroulement du BEM du lundi 6 au mercredi 8 juin prochain, l’examen du baccalauréat devant avoir lieu du dimanche 12 au jeudi 16 juin 2022. C’est donc le moment pour chacun d’apporter les dernières retouches avant le jour J. Du côté des élèves, le stress commence vraiment à se ressentir. Certains ont décidé de sécher les cours et de s’orienter vers les cours de soutien. C’est le cas de Mahdi et presque toute sa classe. «Je ne suis pas le seul à avoir décidé de ne plus partir au lycée. D’ailleurs, on a fini le programme. Je préfère donc réviser chez moi ou avec mon prof de cours de soutien», nous dira Mahdi, candidat au Bac scientifique. Il n’est pas le seul, car comme le veut la tradition, les candidats au baccalauréat n’ont pas attendu la date de l’arrêt des cours pour déserter les bancs des établissements. En effet, les classes commencent à se vider et dans quelques semaines il ne restera plus qu’une poignée d’élèves. «En classe, on est obligé de tout réviser. Mais durant les cours de soutien on choisit les matières à revoir et à réviser», nous confie Manel, une candidate au bac filière langues étrangères, ajoutant : «Je préfère accentuer mes révisions dans les matières littéraires notamment l’espagnol et l’anglais, car j’ai encore des lacunes, plutôt que de passer mon temps à faire des révisions en mathématiques vu que son coefficient n’est pas aussi important pour nous». Pour les candidats au BEM, dont la note annuelle peut être prise en considération en cas de rachat de l’élève, n’osent pas sécher les cours. Par ailleurs, ils multiplient les séances de révision après l’école. «Il ne nous reste plus qu’un mois pour passer le BEM. Notre prof de cours de soutien a décidé de nous faire des révisions en mathématiques, sciences et physique. J’y assiste de 17h à 18h30 chaque jour», nous confie Samir. En outre, toujours dans les préparatifs des examens de fin d’année scolaire, le ministre de l’Education, Abdelhakim Belabed, a présenté un ensemble de directives et d’instructions importantes et strictes qui permettraient d’assurer le déroulement et la gestion des examens scolaires. En effet, supervisant le lancement des travaux du colloque national des directeurs d’éducation, en présence des cadres de l’administration centrale, le ministre a instruit les directeurs d’éducation des différentes wilayas de préparer au mieux les deux examens de fin d’année. Il est à noter que l’examen de fin de cycle primaire a été annulé pour la session 2022, le passage à la première année moyenne pour les élèves de la 5e année primaire devra se faire donc en calculant la moyenne annuelle de l’évaluation continue (le total des moyennes des trois trimestres divisé par trois).
T. K.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img