21.9 C
Alger
vendredi 19 août 2022

A partir de ce soir à Oran et Sidi Bel-Abbès: Le Festival international de danses populaires est de retour

La douzième édition du Festival international de danses populaires s’ouvre ce soir, au bonheur des passionnés des arts et de la créativité. Prévue jusqu’au 5 juillet prochain, cette édition qui intervient pour accompagner la 19e édition des Jeux méditerranéens Oran-2022, verra la participation de troupes de danses populaires comprenant 300 artistes d’Algérie et de l’étranger.

Par Abla Selles

Selon la chargée d’information et de communication du théâtre régional de Sidi Bel-Abbès, Abassia Madouni, les troupes de danseurs participantes sont représentées par six pays, à savoir l’Algérie, la Turquie, la Syrie, l’Italie, la Grèce et le Monténégro, en plus de troupes locales représentant les wilayas de Sidi Bel-Abbès, Bouria, Tamanarasset, Tizi Ouzou, Batna, Aïn Témouchent, El Bayadh, Ghardaïa, Oran, Laghouat, Mostaganem et Alger.
Le programme élaboré prévoit des exhibitions artistiques dans les différents espaces mis à disposition, à savoir le théâtre de verdure Hasni-Chekroun et la salle Es-saada d’Oran, le théâtre régional et la place El Wiam de Sidi Bel-Abbès, de même que l’organisation de journées d’étude et d’ateliers de formation sur la danse populaire.
La même source a souligné que l’objectif de cette édition, organisée à l’initiative de la Direction de la culture et des arts de la wilaya de Sidi Bel-Abbès sous l’égide du ministère de la Culture et des Arts, de concert avec la Direction du secteur d’Oran et en coordination avec le théâtre régional de Sidi Bel-Abbès, vise la sauvegarde de ce patrimoine immatériel qui porte une symbolique déchiffrée par l’habit traditionnel et autres toilettes et accessoires des différentes régions.
Il est à noter que le Festival international de danses populaires est un évènement qui attire un public nombreux lors de chaque édition. Les organisateurs de ce festival œuvrent à chaque fois à mettre en avant la richesse du patrimoine immatériel algérien tout en donnant la chance aux jeunes de prouver leur talent. Ces jeunes qui sont la richesse de notre pays sont les artistes de demain et les protecteurs de ce patrimoine ancestral. D’ailleurs, les jeunes participants à cet évènement bénéficient d’un contact direct avec les professionnels qui saisissent l’occasion pour les orienter.

A. S.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img