22.9 C
Alger
mercredi 17 août 2022

A J-2 du match face aux «Eléphants»: Belmadi récupère Zerrouki

Le coach national, Djamel Belmadi, a récupéré le milieu de terrain relayeur, Ramiz Zerrouki, à deux jours du match capital face à la Côte d’Ivoire, pour le compte de la troisième journée de la phase des poules de la CAN 2022 qui se déroule au Cameroun.

Par Mahfoud M.

Ayant souffert d’un certain déséquilibre, le milieu de terrain connaîtra un changement avec le retour de Zerrouki qui a beaucoup manqué aux siens, d’autant plus qu’il fournit un grand travail et aide beaucoup ses coéquipiers dans la récupération et la relance du jeu. Ainsi, le joueur évoluant au club hollandais de Twente a repris les entraînements au lendemain de la rencontre face à «Nzalang Nacional», perdue sur le score de (1/0), alors que sa participation au match face à la Côte d’Ivoire dépendra de l’avis du médecin de la sélection nationale qui aura le dernier mot concernant les éléments qui pourraient revenir à la compétition. Le joueur, faut-il le rappeler, était soumis à un travail spécifique depuis l’arrivée des Verts au Cameroun, sachant qu’il traînait une blessure qu’il a contractée dans le championnat néerlandais. De son côté, le défenseur Djamel Benlamri, qui était sorti au cours du match face à la Guinée équatoriale, après avoir souffert d’une élongation, a été ménagé en attendant le dernier avis du staff médical. L’autre défenseur, Abdelkader Bedrane, qui revient d’une légère blessure au genou, s’est entraîné à l’écart du groupe.

Le match face aux Ivoiriens maintenu à Japoma
Sur un autre registre, la CAF a maintenu le match qui mettra aux prises l’EN algérienne à son homologue ivoirienne, ce jeudi, pour le compte de la troisième et dernière journée de la phase des poules, au stade Japoma de Douala. Des rumeurs avaient circulé ces dernières 24 heures, sur la possibilité de délocaliser le match vers Yaoundé, après que les Algériens se sont plaints de l’impraticabilité du stade de Japoma de Douala, qui est derrière les contre-performances des Verts surtout que la pelouse est fortement dégradée. Cela s’annonce encore difficile donc avec cette décision de maintenir le match sur ce stade, sachant que les deux équipes ont besoin de ce dernier match pour se qualifier et à un degré plus pour l’EN qui doit l’emporter pour rester en vie.

M. M.

Article récent

--Pub--spot_img

Articles de la catégorie

- Advertisement -spot_img